Chansons

Enki Bilal et Tchéky Karyo : les deux talents fusionnent pour le nouvel album « Credo »

Enki Bilal et Tchéky Karyo : les deux talents fusionnent pour le nouvel album « Credo »

25 novembre 2013 | PAR Kim Beci

Pour le nouvel album de Tchéky Karyo, Crédo, Enki Bilal met son imagination au service de son ami en réalisant le premier clip : « Autour de la mémoire ». Le teaser donne un avant-goût de la collaboration des deux artistes.

Il y a un peu moins d’un an, Toute la Culture écrivait sur Enki Bilal. Son exposition au Louvre était des plus originales. L’artiste dessinateur, réalisateur et scénariste yougoslave avait osé superposer aux œuvres du célèbre musée parisien ses propres œuvres, visions fantasmagoriques de l’histoire.

Sa carrière est composée d’un éventail très large de créations cinématographiques, de créations de bandes dessinées, d’affiches, de costumes pour le théâtre, de collaborations, d’expos, d’illustrations… Bilal est bien plus qu’un artiste polyvalent. Ses œuvres arrivent à fusionner avec un bon nombre de disciplines, sans pour autant perdre la signature de leur auteur, ni sa personnalité si caractéristique : réaliste, sensuelle, sombre, pointue.

Ces derniers temps, Enki Bilal joint son travail à celui d’un autre artiste, aux talents multiples lui aussi.

Acteur de ciné (français et hollywoodien), comédien et chanteur, Tchéky Karyo, d’origine turque et espagnole, se fait connaître au cinéma dans GoldenEy et Les Lyonnais ; il travaille aussi avec Luc Besson et Ridley Scott. Mais l’acteur ne se contente pas des lumières du grand écran ; il a une autre passion : la chanson.

Son premier album, Le lien qui nous uni, est sorti en 2006, et nous attendons déjà son deuxième, disponible très prochainement, dans lequel il collabore avec Enki Bilal, un vieil ami.

Pour « Autour de la mémoire », les deux artistes ont travaillé ensemble : c’est le premier vidéo clip de Credo, deuxième album de Karyo qui sort le 2 décembre 2013. Les premières images sont prometteuses : la poésie de Tchéky Karyo et la première création d’Enki Bilal, après dix ans de silence artistique, se fondent à merveille.

http://youtu.be/Nx3vEIK5P7Y

Visuel : © capture d’écran du teaser officiel « Autour de la mémoire »

[Critique] Tragedy of a Friendship à l’Opéra de Lille : Jan Fabre dissèque la relation Wagner – Nietzsche dans un spectacle marathon
L’agenda classique de la semaine du 25 novembre
Kim Beci

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *