Musique

Caravan Palace : « On aurait pu s’appeler « Caravane Mélange » »

Caravan Palace : « On aurait pu s’appeler « Caravane Mélange » »

06 juillet 2019 | PAR Pierre-Lou Quillard

Un robot géant tout droit sorti d’un Pulp des années 60 fait régner une terreur géométrique sur Paris, des chats se battent en boîte de nuit, une jolie coquine, quelques DJ-jazz-manoucheurs et la caravane passe… Vous écoutez Caravan Palace !

Cela fait bien longtemps que Caravan Palace nous régalent de leurs chansons électro-swing dont ils sont des précurseurs. Formé en 2005, révélés avec leur tournée de 2006-2007 et par une première entrée sur la scène d’un festival au Festival Django Reinhardt de Samois-sur-Seine en 2007, ce groupe a explosé avec la sortie de son premier album en 2008 sur lequel on retrouve leur premier single Jolie Coquine. On se souvient aussi de leur excellent album <|°_°|> en 2015 qui avait achevé le les propulser en tête des ventes et sur tous les dancefloors swing de la planète avec leur titre Lone Digger (clip en dessous de l’article). 

4 ans après, ils reviennent pour un 4ème album intitulé « Chronologic » qui sortira le 30 août 2019 et sur lequel figurera leur titre « Miracle »qui comptabilise déjà plus de 4 millions 500 milles vues sur Youtube. Sur la pochette, le robot vintage est devenu statue de marbre sur piédestal. Le groupe désire-t-il prendre de la hauteur ? Nous les avons rencontré au Main Square d’Arras 2019 deux heures avant leur concert.

 

Toute la Culture : Pouvez-vous vous présenter en deux mots ?

Arnaud, je joue de la guitare.

Moi c’est Zoé et je joue du chant.

Et moi c’est Charles et je joue de la basse. Et…sur scène, on est six.

On est très content de vous rencontrer ici, au Main Square d’Arras. C’est la première fois pour vous ?

Charles : C’est tout à fait la première fois et on est très excités, très contents.

Est-ce que ce mélange rétro-futuriste, électro swing est important pour vous ?

Charles : Oui, c’est le principe du groupe vraiment depuis le départ.

Zoé : Le mélange, vraiment le mélange…. On aurait pu s’appeler « Caravane Mélange » … C’est vrai que y’a ce truc là de remonter dans le temps qui nous amuse, aussi avec ce robot…c’est à la fois la technologie et en même temps il a l’air complètement rincé, hyper vintage. Et on le fait voyager dans notre monde plutôt réaliste, dans d’autres univers plus fantasmagorique… C’est vraiment je crois le fait d’âtre libre dans la créativité musicale et artistique au sens large qui nous motive…

J’ai lu que vous étiez fans de jazz manouche au départ ?

Charles : On a mis un pied dans le jazz par le jazz manouche. Avec Arnaud qui jouait de la guitare, c’est lui qui était fan de Django et qui nous a fait découvrir Hugo qui était violoniste. Et puis à un moment, il leur manquait de la basse alors je m’en suis acheté une basse.

L’identité visuelle de vos clips est toujours très recherchée avec de véritables courts-métrages d’animation. Vous pouvez nous en parler ?

Charles : On travaille avec des graphistes avec qui ça se passe toujours bien. Ils s’appellent les Double Ninja. C’est eux qui nous ont fait les clips de Lone Digger, de Miracle, de Wonderland. On en a fait trois avec eux.

Zoé : En effet, ça crée une ligne conductrice, une sorte de fil rouge. Ils reviennent avec leurs clips qui ont toujours une identité visuelle très particulières avec beaucoup de couleurs, avec un rythme plus lent aussi qui nous a un petit peu dérouté au début mais qui est justement assez poétique par rapport aux images qu’ils développent. Au final je trouve ça intéressant le décalage que ça produit. Eux aussi ils mélangent pas mal leurs inspirations.

Votre actualité du moment c’est que vous vous apprêtez à sortir un nouvel album, le 30 aout et qui s’intitule Chronologic. Cet album, c’est plutôt une continuité, une évolution, une rupture ?

Charles :  Bah c’est à la fois un album de continuité et dans l’évolution. Ça reste un album de Caravan Palace mais on fouille aussi vers dans d’autres sources vintages, un peu plus dans la soul, le rythme and blues, le jazz, le cool-jazz et même le disco aussi avec Miracle. On va dire qu’on a puisé dans une période de 20-30 ans dans la musique vintage…

Zoé :  Il y aura toujours du jump et des chansons bien déconstruites comme on saut les faire.

Quatre ans se sont écoulés entre le dernier album et celui-ci. Est-ce le fruit d’une longue maturation ?

Arnaud : C’est surtout qu’on a beaucoup tourné pendant deux ans après le 3ème album. Voilà : France, Europe, Etats-Unis… Puis on a pris notre temps pour préparer le nouvel album.

Un mot sur le concert de ce soir et sur votre tournée pour ceux qui vont avoir la chance de vous voir en concert dans les prochains mois ? Vous avez un set qui puise dans tous vos albums ? 

Zoé : Oui, c’est vrai que comme on a déjà 4 album on commence à avoir de la matière.

Charles : Ce soir, c’est notre 7 ème concert donc c’est encore un début de tournée. On va jouer des chansons du nouvel album que les gens n’auront jamais entendus et des chansons du groupe plus anciennes que le public connaît… Ce sera un set varié sur toute la tournée. 

Merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! Excellent concert à vous ! 

 

 

Toutes les informations sur leur tournées et leur nouvel album sur le site officiel du groupe : https://www.caravanpalace.com/video

 

 

 

Astropolis jour 2 : 120 battements par minute dans les bois
Avignon OFF, « Une Bouteille à la Mer » d’apres le roman de Valérie Zenatti
Pierre-Lou Quillard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *