Musique

« Ça gère », ou le retour de Helmut Fritz

07 février 2010 | PAR Mikaël Faujour

Après le succès du drolatique « Ça m’énerve » et de l’album En Observation, le faux jet-setter allemand Helmut Fritz est de retour avec un nouveau single et un nouveau clip : « Ça gère ».

Il faudrait n’avoir pas vécu en France pour avoir réchappé à « Ça m’énerve », l’un des tubes de l’année 2009, dans la droite lignée musicale et ironique/chic/VIP du « C’est beau la bourgeoisie » de Discobitch sorti l’année précédente.

Un personnage de jet-setter allemand, des paroles plutôt marrantes et une musique formatée pour la FM et les dancefloors : emballez, c’est pesé et en route pour le succès. Sans surprise aucune, le titre est le plus téléchargé de l’année 2009 – ce qui lui vaut un peu prestigieux NRJ Music Award.

Le problème dans la dance humoristique est toujours le même : un premier titre imparable souvent assorti d’un clip du même calibre (du « Barbie Girl » d’Aqua à Discobitch, en passant par Günther et sa « Ding Dong Song » ou le kitschissime « Making Love » de Von Von Von) appelle toujours plus de gourmandise de son auteur. Et la suite est toujours bien falote, tenant de la redite un peu ridicule. C’est que, en la matière, il faut toujours faire fructifier le capital sympathie assez vite avant qu’il ne s’effondre et qu’un nouveau gugusse prenne la relève.

Helmut, sérieusement : en matière de musique, les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures. Après « Ça gère » et « Ça m’énerve », on a envie de te dire : « Ça suffit ».

LIVE REPORT : Giorgis Xylouros et Yasmin Levy à l’Alhambra (6 février)
Sylvia, Leonard Michaels
Mikaël Faujour

One thought on “« Ça gère », ou le retour de Helmut Fritz”

Commentaire(s)

  • trop bien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    février 8, 2010 at 17 h 02 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *