Musique
Birdy Nam Nam fait beaucoup de bruit, hors-scène

Birdy Nam Nam fait beaucoup de bruit, hors-scène

17 novembre 2011 | PAR Amelie Terranera

Birdy Nam Nam, le groupe d’electro français, hausse le ton. Face à la colère de leurs fans, suite à l’annulation d’un concert, le quatuor n’a pas fait dans la dentelle en insultant leur public de « connards » et de « fils de pute ».

Le groupe Birdy Nam Nam, lauréat du titre de champion du monde de DJ en équipe en 2002 au concours Disco Mix Club et révélation Électronique ou Dance de l’année aux Victoires de la Musique 2010, s’est vu contraint d’annuler lundi un concert prévu le 18 novembre au Zénith de Strasbourg. Cette décision « appartient à la production du spectacle, pas au groupe », était-il précisé sur la page facebook du groupe électro.

Les fans, déçus voire en colère, ont manifesté leur désapprobation sur cette même page facebook. On pouvait lire des commentaires tels que : « C’est une blague ? vous faites vraiment chier », « trop dégouté!!!! Surtout 5 jours avant!!!!! ». La réponse du groupe ne s’est pas fait attendre, « que tous les gens qui n’envisagent pas une seule seconde que nous sommes les premiers déçus de ne pas jouer aillent se faire foutre ». Il a ensuite ajouté « que tous les fils de putes qui pensent qu’on roule sur l’or alors qu’on bosse comme des chiens (…) aillent se faire foutre ».

Dès le lendemain, les membres de Birdy Nam Nam se sont exprimés de nouveau à travers un communiqué (effacé depuis) :

«A tous les fans de BNN,

A partir d’aujourd’hui nous ne tolérons plus aucun commentaire portant atteinte à notre intégrité humaine ou artistique sur notre page facebook.

Nous exercerons notre droit de suppression et ce de manière systématique.

Marre de tous ces connards qui n’aiment pas notre musique ou ne comprennent pas notre évolution.

Marre de tous ces connards qui portent des jugements gratuits sur notre parcours artistiques.

Marre de tous ces connards qui pensent que nos concerts sont trop chers sans même y avoir assisté et sans prendre la mesure des moyens qui y sont investis.

C’est simple, supprimez BNN de vos amis sur facebook!

Peace,

Need»

Les internautes ont répondu vivement à cette deuxième provocation en réitérant leur déception et leur consternation.

Mike, un autre membre de Birdy Nam Nam a tout de même tenté d’apaiser le conflit : « tout le monde a le droit de s’exprimer ici, et d’ailleurs les gens qui ont des reproches à nous faire n’ont jamais été censurés mais c’est vrai que parfois certains d’entre vous sont durs avec nous… »

Hier, Pone, un troisième membre du groupe, a conclu : « le coup de gueule intempestif de Need n’était pas destiné aux gens qui nous soutiennent mais aux gens qui nous insultent (…) nous sommes des êtres humains, non des community managers et pas encore des machines ».

Qui de l’artiste ou du fan aura le dernier mot, qui du fan ou de l’artiste a le plus besoin de l’autre ?

 

 

 

Je disparais , la Colline a fait mieux
[PIAS] Nites le 7 décembre 2011 à la Flèche d’Or
Amelie Terranera

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *