Musique

Annulation du festival « Inrocks » : la colère monte

28 avril 2010 | PAR Cecile David

« Le Point » annonçait hier l’annulation de deux concerts des « Inrocks » par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Ce matin, « Le Canard Enchaîné » pointe du doigt Carla Bruni-Sarkozy qui serait venue en aide à l’organisateur des « Solidays « , soi-disant apeuré de voir une telle affiche concurrencer son festival.

La nouvelle est tombée hier, mardi 27 avril. Un article du « Point » révèle l’annulation par Frédéric Mitterrand du festival « Inrocks ». Les 18 et 19 juin, le magazine rock avait prévu d’organiser deux concerts dans la cour Napoléon du Louvre avec à l’affiche Mika, Charlotte Gainsbourg, Vampire, Phoenix et bien d’autres. Mathieu Pigasse, à la tête des « Inrockuptibles » aurait appris la mauvaise nouvelle lors d’une réunion avec le ministre de la Culture et Pierre Hanotaux, son directeur de cabinet. Louis Dreyfus, administrateur des « Inrocks » rapporte les faits. « Le ministre a considéré que cette manifestation n’avait rien à faire au Louvre et pas à cette date » (« Le Point »), le 18 juin étant la date anniversaire sacrée de l’appel du général de Gaulle. (?) Les organisateurs auraient alors proposé un changement de lieu : nouveau refus de Pierre Hanotaux. Louis Dreyfus est interloqué : « Le Grand-Palais est fait pour accueillir ce type de manifestation. » (« Le Point ») En effet, la réaction est plutôt osée, surtout lorsqu’on se rappelle que Prince investissait ce même lieu il y a 6 mois. Pourquoi les concerts de pop-rock devraient se voir refuser l’entrée des monuments renommés ? Le prestigieux château de Versailles lui-même défie cette nouvelle règle en accueillant l’équipe de Matthieu Chedid, génie de la guitare électrique, en juin prochain. Le groupe de rock Ok Baby endiablera le Palais Royal à la même date. On continue ? Quant à la polémique concernant le 18 juin… Devons-nous rappelez qu’ACDC s’égosillera au stade de France en ce jour saint ?

« Le Canard Enchaîné » s’est plongé dans l’affaire et révèle ce matin que l’annulation proviendrait de Luc Barruet, l’organisateur du festival « Solidays », qui se déroule une semaine plus tard, du 25 au 27 juin. Louis Dreyfus confirme la réticence de Monsieur Barruet qui lui aurait « demandé d’annuler » l’événement. Le journal satirique poursuit en affirmant que Carla Bruni-Sarkozy aurait fait pression pour tenter de venir en aide à son ami. Selon Rue 89 le patron de « Solidays » se serait venté d’avoir des relations avec la première dame de France. « Il nous avait prévenus » explique Jules Frutos, cogérant d’Alias Productions, et  président du Prodiss.

Peu importe l’auteur du « crime », les « Inrocks » expriment leur colère et leur indignation sans retenue sur leur site. « Nous n’accepterons pas d’être censurés. Les groupe veulent jouer, les fans veulent les écouter. » Le festival pourrait peut-être être sauvé par la ville de Paris qui promet de négocier avec le CentQuatre. Affaire à suivre.

L’émission Dancing with the Stars adaptée en France ?
Anathema : un titre en téléchargement gratuit
Cecile David

One thought on “Annulation du festival « Inrocks » : la colère monte”

Commentaire(s)

  • juju

    Oui, enfin, jouer au Louvre, le ministre a le droit d’être contre, c’est quand même chez lui… Si tu veux y faire un concert toi, bonne chance pour avoir une autorisation ! Quant à la théorie du complot, on sait où ça mène. Cette affaire de business sur fond de musique est ridicule. Tous les artistes programmés sont passé et repasseront par Paris ! bref, passons le chemin, c’est une petite polémique, oubliée dans une semaine…

    avril 28, 2010 at 18 h 36 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *