Non classé

Qu’est ce que le dîner blanc ?

12 juin 2009 | PAR Benj

p1010509Hier soir, Paris grouillait d’hommes et de femmes entièrement vêtus de blanc. Destination ? Inconnue. Ils erraient comme des fantômes dans la capitale. Certains avaient rendez-vous plus loin, vers Suresnes, d’autres vers Meudon, où un car les attendait. Pour ce rendez-vous très mondain qui existe depuis plus de 20 ans, chacun apportait son pique-nique, sa table « de bridge », sa nappe, ses serviettes de tables en tissu blanc, ses couverts en argent, et accessoirement sa bouteille de champagne. En montant dans le bus, la nouvelle est tombée. Le dîner blanc d’hier soir avait lieu…  à la Concorde.  En une heure, la place s’est donc couverte de blanc.

Mais comment donc y être invité ?

Il y a une part de chance. Pour aller au dîner blanc, tout fonctionne par cooptation. Vous connaissez quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un… Dans cette pyramide, des groupes sont formés avec des responsables de groupe pour tout coordonner. Vous recevez trois notes, la dernière donne les dernières instructions… « Le site sur lequel aura lieu le dîner est extraordinaire et impose à tout le monde une élégance soulignée. À cet effet, les dames sont priées de se couvrir d’un chapeau quelle qu’en soit sa nature pourvu qu’il soit blanc et tende à rehausser leur charme naturel. Pas de problème pour les talons hauts ; il vaut mieux se passer d’un sac à main ; le panier repas doit tout contenir, y compris le sac-poubelle. » Les hommes, de leur côté avait reçu des consignes pour descendre les tables du bus. Moyennant « dix euros », un bus vous prend à un point fixe pour vous emmener au point de rendez-vous.

p1010532Le dîner a parfois lieu dans un château, à Versailles ou à Chantilly, dans le parc de Saint-Cloud. L’année dernière les dîneurs étaient aux Champs-Elysées. Cette année donc, rendez-vous place de la Concorde. Par chance, il y fait beau, mais les organisateurs ont des relations, ce qui explique…

Le pique-nique commence de jour dans une ambiance conviviale. Après être passé pour des bêtes étranges sur le chemin de la fête, on se retrouve entre « nous ». On ne se reluque pas. On s’aime. On est pareil en blanc. La nuit tombe et des chandelles s’allument à toutes les tables. Le passage de la police, toutes sirènes allumées, est l’occasion d’un tournoiement de plus de 6000 serviettes en blanc, avec des acclamations. Il faut dire que cette manifestation est courtoise. Les seuls débordements correspondent à une ou deux personnes se baignant dans les fontaines, ou les clients du Crillon sortant en peignoir blanc pour faire partie de la fête. A une certaine heure (je ne me souviens plus ^^), tout le monde allume en même temps des « cierges magiques », et la place s’embrase d’étincelles. A minuit une heure, progressivement, on se sépare. Des orchestres de cuivres, sono, et autres DJ en blanc, jonchent la capitale et vous accompagnent jusqu’à votre chez-vous, dans le 6ème, le 7ème arrondissement, ou parfois en province, dans le 17è, ou le 18è, parfois carrément à l’étranger à Boulogne ou Neuilly. (Il parait même qu’une personne venait de Meudon).

p10105282

Benj

La leçon de drague par Jacques Chirac : attention de ne pas se faire griller par Bernadette
Dauphins et Baleines : la critique
Benj

6 thoughts on “Qu’est ce que le dîner blanc ?”

Commentaire(s)

  • Les cierges magiques ont été allumés à 23h :)

    juin 12, 2009 at 12 h 48 min
  • benj

    Mercciii;)

    juin 12, 2009 at 14 h 54 min
  • Rachida

    Bonjour,

    On était à concorde hier soir à la fin du dîner, il y a moyen de se faire inviter pour l’année prochaine??

    juin 12, 2009 at 16 h 58 min
  • Jordana

    Dans l’idéal, oui. Il y a toujours moyen de se faire inviter. Il suffit de connaître une personne qui connait une personne… comme le dit Benj.

    Cela dépend donc de votre carnet d’adresses. Mais généralement, entre le moment où vous en entendez parler la première fois, et le moment où vous y allé, il se passe un temps… Celui qu’il faut pour se faire connaître par des personnes sélect. Perso, je n’y suis allée que pour voir. Et j’étais habillée en blanc. Personne ne m’a parlé.

    juin 13, 2009 at 9 h 18 min
  • miguel

    EXTRAORDINAIRE , je viens de découvrir le Diner Blanc sur la TNT je trouve ca superbe un grand moment de fraternité de convivialité , bravo , bravo a cette homme qui a inventé ce monvement cette fête bravo que cela fasse des petit

    juillet 15, 2009 at 11 h 33 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *