Non classé

Paysages carnassiers

07 juillet 2009 | PAR Pauline

meatscape1Nicolas Lampert, artiste américain, est un spécialiste des collages. Avec « animal-machines », « meatscapes » et « agit-prop » il nous offre une vision différente des problèmes environnementaux et politiques. L’éternelle question de l’art engagé prend ici une tournure comique. Dénoncer le consumérisme, la guerre, la toute-puissance américaine et la mort de la planète certes, mais mieux vaut en rire qu’en pleurer. A mi-chemin entre l’art pour l’art et l’art engagé, il est donc difficile de situer Nicolas Lampert. Est-il un dénonciateur ou se sert-il de la politique comme simple matériau?

Difficile à dire. Et c’est justement ce qui plait dans le travail de Nicolas Lampert, en témoignent les différentes interprétations de sa série « meatscape » (ou paysage de viandes, assurément la meilleure des trois) : d’aucuns y voient une célébration de la viande (soyons tous carnivores ! ), d’autres une dénonciation (soyons tous vegans ! ). Poulets rôtis, saucisses et autres rosbifs se baladent sur des cartes postales vintages. meatscape2

Soyons honnêtes, l’artiste lui-même admet une certaine part d’activisme dans son art. L’idée lui serait venue en regardant les paysages du Wisconsin : « la majorité de la terre rurale est utilisée pour l’élevage bovin(…) alors j’ai commencé à me demander comment représenter cela graphiquement. Ça a donné « meatscape » qui soulève le problème de manière subtile ». Et d’ajouter « J’utilise l’humour comme porte d’entrée, pour que les images soient d’abord appétissantes, mais j’espère qu’elles font réfléchir les gens à propos des problèmes plus larges du consumérisme et de son impact sur l’environnement ».

Quoi qu’il en soit, si les gens se sentent plus concernés par l’écologie après avoir vu « meatscape » tant mieux, mais si regarder ces collages leur permet juste d’admirer une forme d’art qui leur plait et bien, ce sera déjà suffisant. L’art engagé c’est bien, mais l’art pour l’art c’est peut-être encore mieux.

Pour vous faire votre propre opinion, tous les collages de Nicolas Lampert ici. meatscape32

meatscape4

meatscape5

Evian : roi de la pub?
Une belle brochette de stars au défilé Armani !
Pauline

2 thoughts on “Paysages carnassiers”

Commentaire(s)

  • Thierry MICHEL

    Bonjour Pauline,
    Auriez vous la gentillesse de me dire si’ l’on peut voir les oeuvres de Nicolas Lampert en France actuellement ? Et si oui, où ?
    Mille mercis,
    Thierry

    juillet 8, 2009 at 8 h 11 min
  • Pauline

    Bonjour,
    il est malheureusement impossible de voir le travail de Nicolas Lampert en France pour l’instant. J’ai peur que vous ne deviez vous déplacer à Milwaukee pour voir ses expositions temporaires. Une partie de son oeuvre est aussi exposée au MOMA de New-York…
    Bon voyage!

    juillet 8, 2009 at 9 h 32 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *