Les vernissages du week end

Les vernissages du week end

16 février 2012 | PAR Melanie Bonvard

Quelques galeries vous ouvrent leurs portes ce week-end pour leurs incroyables vernissages et ce, dès ce soir.

Jeudi 16 février:

Si ce soir, vous ne savez pas encore quoi faire la galerie 208 (208, boulevard saint germain 75007) ouvre ses portes à une exposition de 18 photographes contemporains venant de tout pays, dont certains récompensés par de prestigieux prix. Polaroïd, anticulaire, diasec… Il y en aura pour tout les goûts dans ce vernissage hors du commun.

 

Le peintre Jean-Paul Laixhay, prix Jos Albert décerné par l’Académie royale de Belgique, présente ses œuvres à la galerie Pascaline Mulliez (4, Cité Griset 75011) de 18h30 à 21h30. Soyez présent pour inaugurer cette ouverture qui promet d’être mémorable.

 

Vendredi 17 février:

Soyez au rendez-vous à 18h jusqu’à 21h à Montmartre. Le Kadist Art Foundation (21, rue des trois frères, 75018) accueille l’exposition Enacting Populism on its Mediaescape de Matteo Luchetti. Le concept de l’artiste se concentre sur le populisme européen et sa relation avec les pratiques artistiques. Événement qui se déroulera pendant les présidentielles, les œuvres seront représentées dans le cadre d’un bureau de parti politique banal pour être vues comme des éléments majeurs de la préparation d’une campagne politique. Entre art et média l’exposition s’avère intéressante au vue de l’ère politique dans laquelle nous entrons.

 

Samedi 18 février:

 

La galerie Semiose reçoit une ribambelle d’artistes qui travaillèrent ensemble autour d’un même thème: « Sur un pied ». A partir de là, c’est avec originalité et humour que Céline Duval va présenter sa documentation de personnages marchant sur les mains. On appréciera aussi le surprenant Sneaky de François Curlet. Mais pour en savoir et en voir plus, venez 54, rue Chapon (75003) de 14h à 21h.

 

 

Robert Barry s’empare de la galerie Mfc (66, rue Notre Dame de Nazareth, 75003) de 18 à 21h pour nous présenter son exposition Taking your Time qui se tiendra jusqu’au 28 avril prochain. C’est dans sa bibliothèque de livres personnels que l’artiste s’est servi pour illustrer le temps. Le choix des œuvres est à regarder avec attention, traitant du voyage, des mathématiques ou encore des dates. Laissez vous emporter dans ce voyage dans le temps.

 

 

 

Les soirées du Week End du 16 février
Just the wind, un film troublant sur les violences faites aux roms hongrois
Melanie Bonvard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *