Non classé

Et j’ai crié « Christophe » pour qu’il s’arrête

16 juillet 2009 | PAR Marine

christophe-concertChristophe en concert unique au Bassin de Neptune, à Versailles, l’endroit est plutôt majestueux, l’artiste plutôt prometteur… ça annonçait un beau spectacle. Et bien la déception fut immense.

Après une première partie du trompettiste Erik Truffaz et Murcof, producteur mexicain, commencée à 21h pétante, qui est passé complètement inaperçue (on s’est demandé qui était cet homme qui s’entrainait tout seul sur scène…), Helena Noguerra et Phoebe Killdeer (ex Nouvelle Vague) en imperméable blanc pour l’une, noire pour l’autre font de la figuration en attendant le chanteur. Puis à 21h30 l’orchestre féminin de seize cordes qui l’accompagnait arrive, suivi d’un Christophe tout de blanc vêtu (excepté les santiags noires) faisant une entrée sobre mais royale (au Château de Versailles, What else ?). Ca commençait bien. Mais déjà l’entrée fracassante en voiture qu’on vous avez annoncé hier manquait à l’appel…

Et c’est parti pour plus de 2h de concert… La (longue) première heure étant uniquement consacré à son dernier album christophe-concert-2Aimer ce que nous sommes (sorti en novembre 2008). On s’attendait à du grandiose, on a eu droit à un Christophe intello-bobo sortant de belles phrases inaudibles, assis sur sa chaise (certes ce n’était pas un concert de Johnny, certes le chanteur a 64 ans mais tout de même). Une danseuse ondulant sur Odore di femina étant la seule originalité. Vers 22h45, le chanteur enchaîne enfin avec ses grands classiques, se permettant même une reprise de Michel Berger avec Helena Noguerra (Chanter pour ceux). Oui il fallait bien justifier le « & guests » de l’affiche. Et enfin le public se réveille… Oui parce que 7 000 personnes (dont 2 000 invitations) qui ne réagissent pas pendant 1h30, ça doit être perturbant…

Après quelques (beaux) feux d’artifices, le chanteur fait son final sur le très attendu Les Mots Bleus… Et enfin, enfin au bout de plus de 2h30, le concert s’achève.

En (triste) conclusion, certes les fans ont du être ravis de voir leur artiste dans un cadre aussi enchanteur que celui du Bassin de Neptune, mais le show n’était pas vraiment au rendez vous.Quand on investit un site comme celui là, on fait un spectacle qui lui en est digne, pas seulement un concert intimiste !

Mais rendons à César ce qui est à César, la qualité musicale était de mise. Carmin Appice, le batteur s’offre un solo de trois minutes pour conclure Les Marionnettes, et le duo Housse de Racket a décoiffé le public le temps d’un Synthétiseur.

christophe-conert-3

Marine Cluet

Kate Moss : une femme Yves Saint Laurent
Scream 4 : on prend les mêmes et on recommence?
Marine

21 thoughts on “Et j’ai crié « Christophe » pour qu’il s’arrête”

Commentaire(s)

  • Chérie

    C’est normal les deux o dans le titre ?

    juillet 16, 2009 at 12 h 00 min
  • paglop

    entierement d accord avec l article , auquel j ajoute des suprise pas tres cool (20 musiciens sur scene et le 1er morceau chanté sur un sample …les cordes noyés dans le mix de la guitare ), un manque d energie incroyable et un public qui se demandait ce quu il faisait la .
    pourtant j y suis allé sans parti pris , pour decouvrir la classe legendaire du monsieur .. j en sui sencore tout retourné qd je pense aux fans qui se sont deplacés de loin pour voir ça … je n y ai rien compris .. bref deçu deçu mais je ne suis resté que 45 mn … on va dire que c est pour ça …. mais a l heure ou les live doivent sauver l industrie du disque , ne serait-ce qu’un coup marketing loupé ?

    juillet 16, 2009 at 14 h 04 min
  • louise

    Il n’a pas 74 ans, idiote !

    juillet 16, 2009 at 18 h 39 min
  • Finch

    Ça bave et ça ne sait même pas compter.
    Il est de 1945.

    Article plein de fautes… Honteux

    juillet 16, 2009 at 21 h 31 min
  • AppAS

    Selon moi, ce compte-rendu manque singulièrement de sérieux. On peut ne pas avoir aimé un concert. Tout à fait normal. Mais quand on tient un blog de critique… on construit et on étaye sa critique. C’était, selon moi, un bon concert. Comme vous le dites, d’ailleurs, vous-même, « la qualité musicale était de mise ».

    juillet 17, 2009 at 9 h 44 min
  • Marine

    Effectivement il a 64 ans, erreur regrettable de ma part. Ce concert a été un supplice pour moi. Heureusement que ça n’a pas été le cas pour ceux qui ont pu payer leur place jusqu’à 150 euros.

    juillet 17, 2009 at 9 h 47 min
  • Marine

    Et soit dit en passant, c’est plus un compte-rendu de cette soirée désastreuse qu’une critique. Mais bon comme vous voulez…

    juillet 17, 2009 at 9 h 52 min
  • Chérie

    Depuis quand on n’a plus le droit de baver ? La critique c’est fait que pour enjoliver ? Le concert était mauvais. Si les inconditionnels trouvent leur plaisir tant mieux. Mais fallait voir Christophe dans les années 70 les bébés. Un mot doux à l’oreille et vous tombiez.
    Quant aux gentilles personnes qui disent qu’un article est truffé de fautes sans les montrer de manière à ce qu’elles soient corriger, c’est petit. Stendhal faisait plein de fautes. Ca n’en restait pas moins Stendhal.
    Ah excuse moi, Finch. Je t’ai appelé bébé ? Ce n’était pas toi que je visais.
    Bravo Marine pour ce rapport qui a le mérite de ne faire qu’un compte rendu d’un concert désastreux.

    juillet 17, 2009 at 17 h 17 min
  • Chérie

    Vu le concert, j’aurais préféré que Chritophe ait 75 ans^^

    juillet 17, 2009 at 17 h 18 min
  • Christine

    pfff, quel amertume!
    c’est le temps maussade de l’été qui a mis le pseudo journalisme dans cet état?
    moi, j’y étais et j’étais pas invitée, j’ai acheté ma place (pas comme le pseudo journaliste, sans doute…) et je ne le regrette pas!
    peut être qu’il aurait fallu que Bertignac paye sa place pour satisfaire la critique du pseudo journaliste?
    moi, je veux bien cotisé pour lui acheté des oreilles…ou alors fallait aller voir Christophe Maé?
    c’est sur que Stand 14, c’est pas de la musique formaté…quel électro man ce Christophe!!!
    entre les boite à idées et les tables à compter (84 ans pendant qu’on y est…), il faudra de la ressource pour qu’on s’ennuie pas à vous lire.
    Le titre du dernier album de Christophe est « AImer ce que nous sommes »
    Le pseudo journaliste a du oublié une lettre dans Aimer : quel amertume!Elle vient de se faire larguer?

    juillet 19, 2009 at 15 h 27 min
  • Paul

    faut quand meme rien comprendre à la musique pour écrire de pareilles conneries!
    c’était juste suuublime comme soirée!
    un cadre légendaire avec un artiste de légende, des musiciens hors pair, une voix christophienne à fendre l’âme…
    un concert unique…VRAIMENT.
    faut croire que la musique de m…te convient mieux! va faire un tour à Bercy, ca sera mieux pour nous aussi!
    dire que ca se dit journaliste…
    Va ouvrir une laverie…et apprends à compter les pieces, comme on compte les années!
    a bon entendeur…sans salut.

    juillet 19, 2009 at 15 h 45 min
  • jérémie

    il était top ce concert!!
    vous êtes sure, mam’zelle, que vous étiez au même?!
    la nouvelle version des marionnettes : just incroyable!
    merci Christophe!!
    on est rentré à Paris, dans la nuit, avec ma copine et deux potes après ce concert, des étoiles plein la tête…
    A quand le prochain? après Versailles, la lune?ouais, j’prends mon billet direct!

    juillet 19, 2009 at 16 h 28 min
  • paglop

    he ben ..
    donc on ne peut pas critiquer sereinement sans se prendre la vulgarité et la mauvaise foi de certains dans la tronche ?
    Bref, le pseudo-journalisme permet deja de donner son avis ..merci les bien pensants mais on peut ne pas etre de votre avis . on est toujours le con d un autre et franchement qd je lis ce quil y a plus haut ca rassure…
    quant a versailles je fais depuis des années tous les concerts et avec bartabas l année derniere, cest de loin le plus mauvais concert du bassin de neptune.
    et si vous voulez des arguments faut il parler de ses musiciens hors pairs sous-employés , du son bien en deça de la qualité requise, du manque de voix de L ‘artiste ( a flute c est une voix chritophienne, donc meme baffouillis ou fausses notes sont suuuuuuublimes ) bref un concert qui meritait peut etre plus la maroquinerie ou l olympia que versailles … encore un fois deçu de ce concert qui sentait bon le coup marketing..
    et a bon entendeur, y a des concerts tres bien a bercy, en tous cas j en ai vu des bien mieux .
    une soirée sublime , c ets un vrai rendez-vous , comme les derniers live de bashung, et pas une demo pour bobos quinquas ( oserais-je quadra ) revenus de tout … et ok pour la lune , mais n en revenez pas .
    non mais …

    juillet 20, 2009 at 12 h 50 min
  • russo

    au fait il n y a que Marine et moi qui avont constaté ça ??

    « Oui parce que 7 000 personnes (dont 2 000 invitations) qui ne réagissent pas pendant 1h30, ça doit être perturbant… »

    juillet 20, 2009 at 13 h 12 min
  • Mathieu

    Et bien … que de violence verbale !
    Je trouve que cet article est de qualité, même si sur l’acte de naissance donné est en décalage avec celui de cet artiste qui a marqué son temps ! Christophe est vieux, bouffi par l’alcool et les médicaments … du talent certes mais il n’est pas comme le bon vin !!
    La liberté d’expression étant un droit universel, je trouve injurieux la façon dont cette jeune journaliste en herbe se fait traiter !! Vu les déchirements provoqués par cet article, on comprend vraiment que la vérité blesse certain fanatique !!
    A bon lecteur … salut !

    juillet 22, 2009 at 18 h 44 min
  • hude

    Et bien je suis bien d’accord, le Bassin de Neptune mérite mieux qu’un vieil artiste sur le retour… mais sans voix ….
    Quelle désolation … effectivement la foule ne s’est vraiment réveillée qu’à la fin du concert avec ses « vieilles » reprises … il est temps de passer la main Christophe et de plus la mégalomanie n’a plus cours. Il faut savoir se retirer avant de décevoir, de ne plus avoir de voix, de ne plus savoir bouger, en bref stop au massacre surtout que le son était nul..
    Vivement les vrais spectacles mis en scène par le groupe F. Ce qu’il y a de mieux depuis bien longtemps à Versailles.. car Bartabas c’était également nul … autre mégalo, que dis-je super mégalo.

    juillet 23, 2009 at 18 h 23 min
  • Finch

    Il y a une sacrée différence entre « C’était pourri, nul, raté » et « je n’ai pas apprécié ».
    Bavé comme l’a fait le « rédacteur » correspond au premier exemple.

    juillet 23, 2009 at 18 h 58 min
  • louise

    A l’olympia il avait de la voix, concert moins bien qu’en 2002 pour diverses choses dont le dernier album bof bof donc première partie très chiante pou ma part à part deux titres et je ne suis pas une fan inconditionnelle de cet auteur compositeur interprète !
    Il y a peut être d’autres responsables que lui, il n’est pas seul dans l’organisation d’ un concert !
    Là je lis beaucoup de critiques quant à sa personne… L’esprit français, la jalousie, un classique chez nous ! Berk

    juillet 24, 2009 at 2 h 02 min
  • louise

    P.S: J’oubliais la méchanceté aussi !

    juillet 24, 2009 at 2 h 04 min
  • gaspe

    Bonjour à tous,
    je viens de voir Christophe à boulogne billancourt pour un concert unique (23/3/2010.
    A mon avis, il est entouré d’excellents musiciens, je trouve plutôt osé son adaptation musicale au fil du temps. mais j’ai eu l’impression que le groupe ne trouvait pas son style; naviguant dans l’élécctro expérimentale, un coup de Pink floyd, un coup de Marillion, un coup de supertramp, un coup 80′, un coup 60′. A noter d’ailleurs que pour les « marionettes », il y avait un vrai son des 60′, chapeau.
    Un peu déçu aussi car, je ne sais pas s’il est bourré, s’il fume ou si c’est son état naturel, mais les paroles sont souvents inaudibles et le comportement parfois étrange. les Adaptations de ses anciens succès (on y coupe pas) sont vraiment très créatifs.
    Dommage que la musique se cherche car on sent le talent indéniable du Monsieur.

    mars 24, 2010 at 7 h 58 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *