Non classé
Documentaire : Grandpuits et petites victoires revient sur les grèves de l’automne 2010

Documentaire : Grandpuits et petites victoires revient sur les grèves de l’automne 2010

27 octobre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Après son « Chomsky et Cie » (2007), le réalisateur Olivier Azam revient à la base du mouvement dans un documentaire haut en couleurs sur les grévistes de la raffinerie de Grandpuits pendant le mouvement social intense  qu’a suscité la réforme des retraites en octobre 2010. Un film engagé, tendre et engagé, qui se penche plus sur les hommes que sur les idées. Sortie le 27 novembre 2011.

Octobre 2010. Le loi sur la réforme des retraites suscite un mouvement social quasiment inattendu dans la France  de la fin des années 2 000. A la tête du mouvement, les ouvriers travaillant dans les raffineries. Ceux du site de Grandpuits en Seine et marne ont été très médiatisés, étant donné leur proximité de Paris, et la durée de leur engagement (près de quatre semaines). Bien avant la fin de la grève, cependant, les médias se sont détournés des manifestations ouvrières : étant donné les réquisitions du gouvernement pour assurer  l’alimentation en essence de la population française, le mouvement social n’a pas été complétement visible pour la population. Le vote de la loi de la réforme des retraites par le Sénat, dans la nuit du  22 au 23 octobre 2010, a sonné le glas du mouvement. Ce qui n’a pas empêché la mobilisation des grévistes de Grandpuits de susciter des soutiens et des aides financières de la part de la population (les salariés en grève ont reçu en dons plus de l’équivalent de 3 semaines de grève non rémunérée).

Partisan et impliqué, Olivier Azam filme les « mutins de Grandpuits » avec enthousiasme et fraternité. Son commentaire laisse apercevoir que l’idée de solidarité ouvrière et de lutte des classes n’est pas totalement enterrée, ainsi que les espoirs de justice sociale qu’elle charrie avec elle. Même si le film ne revient pas sur les tenants et les aboutissants de la loi, elle dressant les portraits hauts en couleurs d’ouvriers engagés, et nous plonge au cœur de la mobilisation sociale pour voir, au jour le jour, les stratégies mises en places par les grévistes de plus en plus isolés. l’on ne peut s’empêcher de sourire lorsque le réalisateur décrit le patron de Total France comme « le monsieur qui a une bonne tête de charcutier », avant de fustiger les intérêts du grand capital… Par ailleurs les références historiques, notamment aux grèves de 1909 font de « Grandpuits et petites victoires »  un film touchant de nostalgie.

« Grandpuits et petites victoires », un documentaire d’Olivier Azam, France, 2010, Les films des deux rives, 1h20. projections numériques, dvd (15 euros, commande ici), et blu-rays, sortie le 27 novembre 2011.

Toutes les projections, ici.

A Backward Glance on a Travel Road en concert le 11 novembre au Bus Palladium
Le mois de Novembre 2011 du Forum des Images
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *