Essais
Sur les routes avec Lucie Azema

Sur les routes avec Lucie Azema

16 novembre 2022 | PAR Marine Stisi

La journaliste, écrivaine et voyageuse Lucie Azema a cet automne deux livres sur les étagères des librairies. Son tout nouveau livre publié chez Flammarion, L’usage du thé, nous fait traverser le monde à la découverte de cette plante ancestrale, passionnante dans le lien qu’elle tisse avec les cultures. Son premier livre, Les femmes aussi sont du voyage, sort par ailleurs en poche chez Points. Deux livres pour un dépaysement certain. 

Une boisson qui réchauffera le cœur 

Ceux qui aiment véritablement le thé le savent : le thé est une religion. Se faire un thé n’est pas un geste anodin, c’est une véritablement entreprise, il peut être un moment de connexion à soi mais aussi, dans toute l’histoire qui est la sienne, une connexion au monde. 

Le thé nous vient de Chine. Il y a bien longtemps, une feuille de théier est venue s’égarer dans la tasse d’un empereur qui se prélassait. Le thé était né. Depuis, bien des voyages s’en sont suivis. Il y eut la bien connue route de la soie, il exista également une route du thé, faite elle aussi d’histoires fantasques. 

Toutes ces histoires méritaient bien un livre. L’autrice Lucie Azema, en grande passionnée de thé, nous prend sous son aile à la manière d’une conteuse d’antan pour nous les raconter. De la Chine à l’Inde, en passant par l’Iran, la Turquie ou la Russie, L’usage du thé est un livre fait d’escales et jonché d’anecdotes. Il donne le goût du voyage, du partage, il donne aussi terriblement envie de profiter du temps présent. 

La route nous appartient

Cette nouvelle publication coïncide également avec la parution en poche du premier livre de la journaliste. Dans Les femmes aussi sont du voyage, L’émancipation par le départ, Lucie Azema se penche sur ces voyageuses qui ont peuplé les routes et ce, de tous temps. Aventurières et intrépides, des femmes aussi ont su se détacher de la sédentarité pour embrasser une vie faite d’escales et de périples, n’en déplaise à certains. C’est passionnant, follement documenté et ça nous donne terriblement envie de sauter dans le premier train à la conquête d’aventures. 

L’usage du thé, Une histoire sensible du bout du monde, Editions Flammarion
25€

Les femmes aussi sont du voyage, L’émancipation par le départ, Points
8€

Le Philarmonique de Berlin souhaite un joyeux anniversaire à Daniel Baremboim
Concert Einstein on the Beach de Philip Glass à la Philharmonie
Avatar photo
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration