Livres

Roman : Iain Levison, Trois hommes, deux chiens et une langouste

03 mars 2009 | PAR Yaël Hirsch

Le talentueux auteur américain Iain Levison continue à varier sur le thème de la vie précaire, entre deux boulots, de jeunes gens dans la banlieue industrielle de Pittsburgh. Grands enfants ennuyés par leurs petits boulots, les héros de « Trois hommes, deux chiens et une langouste » rêvent d’un « coup » ce qu’ils ne sont pas forcément capables d’accomplir : de produire et vendre de l’herbe à voler un fourgon blindé.

levison, Trois hommes, deux chiens et une langousteAprès un diplôme universitaire de lettres, Mitch est chef du rayon auto au supermarché local. Il vit comme un adolescent attardé avec son ami Doug, cultivé mais associal, et cuistot dans un restaurant à peine mieux qu’un fast-food. Même marié et père de famille, leur ami Kevin n’est pas beaucoup plus responsable et gagne sa vie en promenant des chiens après avoir fait un court séjour en prison pour détention et vente d’herbe. Les larrons fument d’ailleurs sans discontinuer tout au long du livre pendant qu’ils cherchent la solution miracle à leur situation financière précaire. Mais les trois amis n’ont pas l’envergure de vrais gangsters et leurs plans de voler des Ferraris, de refourguer des médicaments ou d’attaquer les fourgons blindés se terminent en catastrophes.

Portraits réalistes de trois « dupes » dont la seule valeur sûre, l’amitié, peut s’ébrécher pour de sordides histoires de culs, « Trois hommes, deux chiens et une langouste » est à la fois drôle et mélancolique. A mille lieues du mythe américain du « self-made man », le roman décrit l’impasse sociale de jeunes hommes américains aux finances précaires et à l’ambition érodée.

Iain Levinson, « Trois hommes, deux chiens et une langouste », Liana Lévi, trad. Fanchita Gonzales Battle, 267 p., 18 euros.

D’autres romans de Iain Levinson sont également disponibles aux éditions Liana Lévi : « Tribulations d’un précaire », « Un petit boulot » et « Une canaille et demie ».

Yaël Hirsch

Poche : Une tête coupée, d’Iris Murdoch
Les nus (?) de Vanity Fair
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Roman : Iain Levison, Trois hommes, deux chiens et une langouste”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *