Polars

« Du sang sur Abbey Road » de William Shaw,  Swinging London.

« Du sang sur Abbey Road » de William Shaw, Swinging London.

14 février 2015 | PAR Le Barbu

Londres, quartier d’Abbey Road. Le corps nu d’une jeune femme est retrouvé sur un matelas. En charge de l’enquête, le détective Cathal Breen pense à une des fans des Beatles qui campent près du célèbre studio. Vieux garçon qui doit sauver sa carrière après une sombre affaire, Breen fait face à une société en pleine mutation qui le dépasse. Et personne n’incarne mieux cette nouvelle réalité que la jeune inspectrice chargée de l’assister. Au cœur du Londres des années 60 où sexe, drogue et pop music échauffent les esprits, ce duo improbable va se retrouver plongé dans un cocktail explosif de corruption, de tensions raciales, et de trafic d’armes.

 

CVT_Du-sang-sur-Abbey-Road_9254

[rating=3]

Du sang sur Abbey Road est un polar maîtrisé mettant en lumière des aspects peu glorieux d’une époque pleine d’énergie. Un roman soigné, sobre mais pas dénué d’intérêt et qui, à défaut de vibrer d’intensité, permet aux lecteurs de passer un moment agréable et de s’immerger avec réalisme dans le Swinging London de la fin des années 60. William Shaw évoque aussi les changements dans la condition féminine, l’homosexualité, la Beatlesmania, les groupies en quête d’identité, mais aussi les conséquences de la décolonisation de l’Afrique avec la création du Biafra.

« Du sang sur Abbey Road » de William Shaw, éditions 10/18, janvier 2015.

Hannah Arendt : la BD est une excellente biographie
[Écoutez lire] « Charlotte » et « Les souvenirs » de David Foenkinos.
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *