Livres

Philip K. Dick, Question de méthode, de l’illusion à la schizophrénie…

Philip K. Dick, Question de méthode, de l’illusion à la schizophrénie…

14 septembre 2013 | PAR Le Barbu

9782070449217FSN’y a-t-il pas de quoi être surpris lorsque votre mari rentre de voyage, méconnaissable ? Ou quand on sonne à votre porte pour réparer un appareil dont vous n’avez jamais entendu parler ? Quelle serait votre attitude si vous trouviez le moyen de vendre des outils à des hommes du futur. Désespérés ? Arriveriez-vous à vivre dans un monde où chacun possède des pouvoirs psy ? Ne serait-ce pas merveilleux si des extraterrestres se mettaient à produire des copies d’objets dont nous avons un besoin vital ? Et que se passerait-il si vous décidiez de renouveler un abonnement de train pour une destination qui n’existe pas ?

A travers ces 11 nouvelles rééditées en format poche Folio SF, Philip K. Dick traque et décortique les hypothétiques accrocs à la réalité. Au fil des pages il déploie un questionnement permanent sur la réalité et une réflexion radicale sur la folie. Folie qu’il connaît bien lui-même, ayant mené une vie instable, parsemée de tentatives de suicides et de délires mystiques.

Dans Question de méthode, tous nos repères, tous nos sens, sont mis à mal, explosent, disparaissent. Le temps, élastique, est en perpétuel mouvement, et rempli de failles. Souvent, ces courtes fictions font écho à une réalité contemporaine perçue comme une illusion et qui aurait perdue tout son sens. Finalement, tout n’est qu’une question de point de vue…

Question de méthode, que vous pouvez trouver en librairie depuis le 29 août, est un livre que nous conseillons à tous ceux qui veulent pénétrer l’univers de Philip K Dick autrement que par les adaptations cinématographiques de ses romans (Blade Runner, Total Recall, Minority Report…)

Question de méthode, Philip K. Dick, Folio SF, Ed. Gallimard.

Jazz’N’Klezmer revient pour sa 12ème édition
Le sillage de l’oubli de Bruce Machart, comme une légende d’automne…
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *