Jazz
Jazz’N’Klezmer revient pour sa 12ème édition

Jazz’N’Klezmer revient pour sa 12ème édition

14 septembre 2013 | PAR Delphine Habert

Du 7 au 27 novembre, le festival qui mélange sonorités jazz et musique klezmer revient pour une douzième édition, mettant cette fois à l’honneur la musique cubaine.

jazz'n'klezmerAprès une précédente édition terminée en beauté à la Cigale avec David Krakauer, Jazz’N’Klezmer revient avec un jazz mêlant klezmer, électro et sonorités cubaines. Cette année les festivaliers seront invités à découvrir de nouvelles créations, des expériences audacieuses et un voyage vers des contrées lointaines grâce à des artistes de talent qui mélangeront musiques sans frontières et désir de surprendre.
Parmi ces artistes, on compte le saxophoniste Guillaume Perret qui ouvrira le bal à l’Alhambra, le 7 novembre prochain, afin d’interpréter son très reconnu « Electric Epic » signé sur le label Tzadic fondé par John Zorn.

De son côté, Vincent Ségal, violoncelliste et bassiste multi-style, concoctera en exclusivité une création pour le festival, et ce en collaboration avec le pianiste Alain Jean-Marie. Leur création musicale s’inspirera de l’œuvre de Larry Harlow, surnommé « El Judio Maravilloso », multi instrumentiste de salsa, musique cubaine et jazz.
On peut enfin évoquer la présence du pianiste Yaron Herman, connu entre autres pour son interprétation de la chanson Toxic, qui dévoilera ses nouvelles compositions le 13 novembre au Carré Belle-feuille, à Boulogne-Billancourt, avec une foule d’invités, comptant entre autres Emile Parisien et Michel Portal.

Autres artistes programmés : Denis Cuniot et David Konopnicki, Daniel Zamir (qui donnera sa première représentation en France!), Shauli Einav, la violoniste Estelle Goldfarb, Merlin Shepherd, Aldona, AutorYno ainsi qu’un invité mystère à découvrir chaque soir après le concert !

Plus d’informations sur le site du festival

Visuels : © Trikepik © degheltproductions

Design September : 100 évènements Design concentrés sur un mois à Bruxelles
Philip K. Dick, Question de méthode, de l’illusion à la schizophrénie…
Delphine Habert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *