Livres

Paris d’occase de Sophie Lemp

Paris d’occase de Sophie Lemp

26 septembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Acheter neuf des choses chères dont on se lasse vite n’est plus si mode. Un fort contre-courant s’est développé ces dernières années de recyclage, de vintage, les brocantes en boutique et dans la rue n’ont jamais été aussi tendances..Sophie Lemp nous fait découvrir dans ce petit guide tous ses bons plans à Paris pour se faire plaisir en achetant des objets en seconde main sans se ruiner.

De Sophie Lemp, nous connaissions déjà Tout réparer à Paris, un excellent petit guide (voir notre article), celui-ci est dans la même veine: dépenser utilement, économiser, ne pas gaspiller, réfléchir avant de jeter et d’acheter, comparer les prix, recycler…que de bons conseils pour vivre mieux et respecter notre planète. Pas de doute, pour l’auteur, le gaspillage est un gros défaut et nous ne pouvons que l’approuver sur ce point.

Le guide s’organise en différentes rubriques en commençant par les sites internet avant de nous parler fringues adultes et enfants, accessoires, objets pour la maison et enfin loisirs. Ce livre nous fait nous poser la question de l’objet beau et de l’objet utile. A quoi bon en effet acheter neuf de l’électronique ou du matériel de bureau où l’efficacité est prioritaire sur l’esthétique? Pour le bel objet, par contre, le plaisir de la chasse au trésor prime avec l’envie de se rendre dans de beaux lieux, chez la créatrice de Station Arrêt Facultatif, par exemple, dont le seul nom de boutique suffit à donner envie. A Trésors d’Etat, dans le domaine de Joinville, où vous pouvez acheter des objets ayant appartenu au gouvernement, si, si, vraiment, ou encore à Broc 2 bars, vous chinerez de quoi faire votre bar à la maison ou en boutique.

Avec ce petit guide, vous pourrez acheter pour moins cher ce dont vous rêviez il y a vingt ans et même des objets dont vous n’aviez même pas idée qu’ils existent, du plaisir à l’état pur!

Arturo Ui par le Berliner Ensemble, première parisienne d’un spectacle historique
Les vernissages de la semaine du 26 septembre
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *