Livres

Pamphlet contre la mort, la poésie révoltée de Charles Pennequin

25 octobre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Poète, performeur et lecteur impressionnant de ses textes, Charles Pennequin propose avec son nouveau texte, « Pamphlet contre la mort » une litanie bruissante depuis les tréfonds déroutants du cerceuil.

Dans un texte jouant avec virtuosité sur les sonorités des mots, à travers des fragments en prose et des éclats de vers, tout à tour colériques, résignés ou méditatifs, Charles Pennequin fait le tour des parois de la mort et de la vie. Une écriture du désastre donc, qui cogne contre le vide de l’absurde. Mais le texte embrasse des registres si divers et parfois si populaires qu’ils insufflent un mouvement contagieux et des images irrésistiblement vivantes à cette méditation sur la mort. Politiquement engagé contre sa propre finitude, le poète semble tirer une énergie inépuisable de sa révolte réjouissante.

Charles Pennequin, « Pamphlet contre la mort », POL, 192 pages, 15 euros. Octore 2012.

« Il n’y a jamais eu des avancées dans l’identité. il n’y a eu que des reculades, à moins que ça ne soit des ruades identitaires. il n’y a eu que ça, comme des rages de dents. il n’y a eu que des poussées identitaires, comme des poussées de fièvre. il n’y a jamais eu de progrès ni de révolution sur ce plan là. pas de lendemains qui chantent, ni de pensées pour le jour. tout cela est de la pure invention« . p; 122

Blog de Charles Pennequin.

Lancement d’Artviatic, la plateforme web pour l’achat et la vente de tableaux de grands maîtres
Les Oeuvres complètes de Max Jacob sortent chez Quarto
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Pamphlet contre la mort, la poésie révoltée de Charles Pennequin”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *