Arts
Lancement d’Artviatic, la plateforme web pour l’achat et la vente de tableaux de grands maîtres

Lancement d’Artviatic, la plateforme web pour l’achat et la vente de tableaux de grands maîtres

25 octobre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Mercredi 24 octobre 2012, l’ancien vice-président de la galerie Wilderstein, Antoine Van de Beuque a officiellement lancé dans les salons de l’hôtel Saint-James la première plateforme web de vente d’œuvres de maîtres de gré à gré. Artviatic est conçu pour permettre l’achat et la vente d’œuvres d’art moderne et contemporain (de Van Gogh à Anselm Kiefer) estimées à plus de 150 000 euros dans le respect de 3 règles d’or : transparence, confidentialité et sécurité.

A l’heure où les grandes maisons de vente prennent des commissions très élevées, notamment auprès des vendeurs, afin d’amortir leurs coûts de fonctionnement, fort de 30 ans d’expérience à la Galerie Wilderstein, Antoine de Beuque et son équipe, Anne-Hélène Decaux, Anthony Riand, Anne-Hélène Decaux et Martine Heudron proposent avec Artviatic une égale répartition de cette commission entre acheteur et vendeur à hauteur de 3 % pour chaque et en toute transparence. La plateforme propose deux types d’abonnements : un « first access » à 500 euros par an, qui permet d’interagir avec les autres membres du réseau, de proposer des toiles ou des esquisses pendant 4 mois et de négocier au mieux de ses intérêts. Pour devenir pleinement membre du réseau Artviatic pendant un an et accéder au catalogue des œuvres d’exception, les collectionneurs pourront choisir un abonnement « Artviatic premium » à 3 500 euros par an.Les Artnews permettent aux abonnés des se tenir au courant des actualités du marché de l’art.

Le principe est simple : acheteur et vendeur se mettent en contact à travers la plateforme parfaitement sécurisée d’ArtViatic. Les œuvres proposées à la vente sont référencées au maximum et les informations (catalogue raisonné, enchères précédentes, expositions…) sont vérifiées par la documentaliste d’Artviatic, Martine Heudron qui a notamment travaillé aux éditions des catalogues raisonnés de Gauguin et Marquet. Le vendeur peut indiquer un prix fixe ou une fourchette de prix, ce qui laisse de la marge à la négociation. Une fois les deux partis d’accord sur le prix, Artviatic organise une visite privée de l’œuvre, où l’acheteur peut venir avec ses experts. Le prix est encore négociable une fois sur place.

Par le biais d’une démonstration pétillante en direct, Annne-Hélène Decaux et Anthony Riand ont dévoilé les arcanes de l’élégant site d’Artviatic, qui offre un service réellement nouveau sur le marché de l’Art.

Photo : ©Micheline Pelletier

La collection Margiela pour H&M enfin dévoilée
Pamphlet contre la mort, la poésie révoltée de Charles Pennequin
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *