Livres
« Nouveaux contes de la folie ordinaire » de Charles Bukowski, la misère des voix vulgaires.

« Nouveaux contes de la folie ordinaire » de Charles Bukowski, la misère des voix vulgaires.

01 mai 2015 | PAR Le Barbu

Si on veut aborder du Charles Bukowski autant commencer par lire ses Nouveaux contes de la folie ordinaire. Au menu: des ivrognes, des brutes, des assassins… qui se saoulent dans des bars de l’Est Hollywood, qui tabassent des policiers, ou qui violent des cadavres…

 

9782246809951-X

[rating=4]

Névroses et vices (vos deux meilleurs amis…) sont au rendez-vous: sexe, picole, femmes, potes, mais aussi misère noire. L’ambiance est violente, sadique, sombre, mais ne manque pas de poésie, de force, de sincérité, de sensibilité, voire même de tendresse. Le vocabulaire est cru, dénué de toute moralité, les propos peuvent parfois choquer. Mais, étrangement on s’attache au quotidien de ces miséreux aux vies démentielles, perverses, violentes, provocantes, mais dotées d’humour et d’émotions. Ces Nouveaux contes de la folie ordinaire vont vous filer la nausée, ou vous fasciner. Alors vous détesterez Charles Bukowski ou deviendrez membre du club des adorateurs de Buk. Ce qui est sûr, c’est que vous n’oublierez jamais ce que vous avez lu, et que vous y avez même pris du plaisir…

Charles Bukowski, Nouveaux contes de la folie ordinaire, Cahiers Rouges, 411 pages, 11.90 euros, Grasset, Mars 2015.

La Flûte à St Etienne a-t-elle bien enchanté?
« Rebecca », le chef-d’oeuvre de Daphné du Maurier
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture