Mangas
No longer heroïne T2 : un nouveau prince pas si charmant

No longer heroïne T2 : un nouveau prince pas si charmant

19 juillet 2013 | PAR Sandra Bernard

no-longer-heroine-2

A la fin du premier tome, nous avions laissé Hatori dévastée par la fin de non recevoir que lui a adressé Rita le garçon de ses rêves. Bien décidée à reprendre sa vie en main et conquérir le jeune homme, un événement inattendu risque bien de lui compliquer la tâche. 

Hatori a enfin avoué ses sentiments à Rita, mais celui-ci lui a clairement fait comprendre que de son côté, son cœur était déjà pris. Ce n’est pas pour autant qu’Hatori laisse tomber, persuadée que tout n’est pas perdu. L’apparition d’Hiromistu, un autre beau garçon, dans sa vie risque bien de déstabiliser la jeune fille, d’autant que ce dernier, très populaire auprès de la gent féminine, est du genre direct et insistant. Déstabilisée et flattée, Hatori se retrouve dans une drôle de situation qui provoque un comportement étrange chez Rita. Hiromitsu, le tombeur de ses demoiselles, semble s’intéresser à Hatori plus par défi que par sentiment. Au comble du désespoir, Hatori va-t-elle céder?

Dès la couverture, l’on ne peut s’empêcher de penser à Switch girl, tant la petite Hatori change de faciès facilement. Comme dans le tome précédent, tous les codes du shôjo classique, tel  le triangle amoureux, sont là, mais détournés, conférant au titre une modernité indéniable.

Heroine Shikkaku © 2010 by Momoko Kôda

Page sur le site de l’éditeur VF

Informations pratiques :

Série: No Longer Heroine, Date de sortie: 15/05/2013, Format: 112 x 176 mm (S), Prix: 6.99 €, Traduction – Adaptation – Lettrage: Erwan Charlès, Noémie Alazard, Yuko K. Age minimum conseillé: 13 ans, Volumes parus au Japon: 8, ISBN: 2756035068, EAN: 978-2756035062
Ma vie heureuse de Rose Lagercrantz et Eva Eriksson
[Avignon] « Cour d’honneur » : Les témoins de Jérôme Bel
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *