Mangas
« Cage of Eden Tome 2 » : Lost paradise

« Cage of Eden Tome 2 » : Lost paradise

13 août 2014 | PAR Sandra Bernard

La fin du premier tome de Cage of Eden laissait le spectateur dans l’expectative après les images d’horreur de l’hystérie collective s’étant emparée des survivants restés dans l’avion, puis l’agression d’Akira par un mystérieux garçon masqué …

[rating=4]

cage of eden t2

Akira se réveille, ligoté au dessus du vide face au garçon masqué se faisant appeler « Hades ». Ce dernier semble avoir basculé du côté obscur et affirme vouloir éliminer tout le monde. Il semble en outre très bien connaitre Akira, qui ne parvient pas à le reconnaître de son côté. Pendant ce temps, son petit groupe d’amis restés dans l’avion s’inquiète pour lui. Mais voici qu’à la nuit tombée, la carcasse de l’avion se fait attaquer par des Megatherium Americanum (l’ancêtre gigantesque des paresseux) très curieux. Des flashs succincts présentent d’autres groupes de survivants.

Ce second tome intensifie la pression en montrant les premiers adversaires humains. Et si dans ces situations, la véritable nature de chacun se dévoile, c’est aussi là que l’on découvre ses vrais amis et que l’on se découvre soi-même.

Il est intéressant de voir comment chacun évolue et réagit face à des situations aussi stressantes et variées. Les héros parcourent différents environnements : la jungle, mais également des plages de sable fin, des plaines, etc.

Les graphismes sont dans la continuité du premier volume, avec un travail toujours aussi soigné des paysages et des animaux, mais quelques approximations persistent sur les personnages.

Informations pratiques :

Yamada Yoshinobu, Cage of Eden Tome 2, Soleil Manga, 184

Visuel : ©Soleil Productions 2013 Yamada

« Kyoto, Re-creation of Reminiscence » : L’arts and Crafts japonais serait-il né dans la laque ?
Le Mont-Saint-Michel vu par des Racines et des Ailes
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture