Mangas

Blood Lad T3 : explosion démoniaque

Blood Lad T3 : explosion démoniaque

25 février 2013 | PAR Sandra Bernard

Staz, Fuyumi, Wolf et toute la compagnie reviennent pour notre plus grand plaisir dans ce troisième tome du manga Blood Lad. Nous avions quitté Staz et Fuyumi tous les deux (chacun de leur côté) dans une situation périlleuse, voyons voir ce que l’auteure leur réserve dans cette nouvelle livraison.

Si la réunion de famille de Staz prend des allures fratricides, la pauvre Fuyumi disparait de nouveau, mais sa nature démoniaque semble avoir mystérieusement changé. Pour la sauver, Staz et Wolf vont devoir accepter un pacte des plus dangereux. Heureusement, ils n’ont pas encore montré toute la mesure de leur pouvoir comme le montre les nouvelles scènes de combat face au très dangereux démon artificiel Papladon Akimu. En chemin, on retrouve le fourbe Franken Stein et Liz, la petite sœur sans pitié de Staz. Blaz, le frère honni, fait enfin son apparition, ce n’est pas pour autant que l’histoire va s’achever si rapidement avec la résurrection de la jeune lycéenne, bien au contraire.

A notre plus grande joie, le troisième tome de Blood Lad monte en puissance. Toujours aussi pêchu et bourré de références. Les gags s’intègrent bien dans le récit et ne laissent aucun temps mort.

Visuel : ©Yuki KODAMA ©Kadokawa Shoten

Brad Mehldau fait escale à Pleyel, en duo avec Kevin Hays
Gagnez 5×2 places pour le concert de Matthieu Boré le 1 mars
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *