Livres
Les Halles de Robert Doisneau Robert Doisneau- Vladimir Vasak

Les Halles de Robert Doisneau Robert Doisneau- Vladimir Vasak

17 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

 

A l’occasion de l’exposition Doisneau – Paris les Halles ( chroniquée par nos soins) paraît ce superbe catalogue qui permettra à ceux qui ne peuvent se déplacer à l’Hôtel de Ville de Paris d’avoir un beau condensé de l’exposition et à ceux qui l’ont vu d’en garder un beau souvenir. C’est en effet sous le signe du souvenir que s’inscrit autant l’exposition que ce livre, le souvenir d’un monde disparu, celui des halles-marché où des expressions comme « crieur des halles » prenaient tout leur sens et où les parisiens se pressaient pour faire leurs courses à la bonne franquette dans une atmosphère fébrile, saturée d’odeurs, de couleurs et de saveurs.

Tout ceci, il n’y a plus aujourd’hui que les photographies de Doisneau et les souvenirs de ceux qui l’ont vécu pour nous le restituer. Préfacé par Bertrand Delanoë, enrichi du propre témoignage de Doisneau expliquant sa démarche photographique et ce qui le touchait dans ce quartier, expliqué historiquement, socialement et géographiquement par Vladimir Vasak, qui connaît bien Doisneau et a également écrit sur ce dernier Doisneau, Un voyage en Alsace 1945 (Editions Flammarion, 2008), ce livre nous transporte dans le passé.

 

 

Il nous raconte les Halles, lieu central de la gastronomie parisienne mais aussi tout simplement du ravitaillement de la capitale, soit point particulièrement stratégique pendant la Seconde Guerre Mondiale. Vladimir Vasak rend remarquablement l’atmosphère de l’époque, ses points positifs: chaleur, entraide, générosité, nourriture moins chère qu’ailleurs, mais aussi les points négatifs: surpopulation, misère, maladies, tuberculose, manque d’hygiène, embouteillages… L’histoire de Doisneau devient étroitement liée à celle des Halles dès lors qu’il se passionne pour ce lieu, son travail de photographe va vivre et évoluer avec le ventre de Paris. Par le biais de témoignages, d’extraits de romans et d’un résumé clair de la situation, Vasak et Doisneau nous permettent de comprendre l’histoire des halles même si nous ne les avons pas connues. C’est ce qui fait de ce livre une grande réussite: il nous fait voyager tant par le texte que par les superbes photographies dans un monde dont il restera toujours un brin de nostalgie car il était le « cœur de Paris ». A lire et à voir pour tous les amoureux de la capitale.

Cindy Crawford stoppe la carrière de Top model de sa fille
Le très charmant Robert Pattinson est Bel Ami
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture