Livres
Les festivals de livres de l’été

Les festivals de livres de l’été

10 juin 2015 | PAR Flora Vandenesch

Les mots se déclinent sous toutes leurs formes, au fil de festivals consacrés à la littérature tout au long de l’été et disséminés dans tout l’Hexagone. Eh oui, les festivaliers peuvent aussi faire le choix de feuilleter des livres, écouter des lectures, participer à des ateliers d’écriture ou de calligraphie. Cette année, l’écrivain James Joyce et la littérature de Beyrouth et du Liban sont à l’honneur.

Le festival du livre de Nice

nice

Avec sept maisons d’édition azuréennes, la création littéraire est bien représentée. Enrichie par des hommes et femmes enracinés dans ce territoire, des historiens, romanciers, essayistes, poètes, auteurs de BD et de livres de jeunesse, elle se déploie sous de multiples facettes : Patrimoine, contes, romans, polars, balades et bien d’autres. Pendant trois jours, dans le cadre historique du vieux Nice, auront lieu des dédicaces, des rencontres et des lectures. Près de 200 écrivains seront présents cette année.

Du 05 au 07 juin 2015 à Nice. Plus d’informations ici.

Le Marathon des mots

marathon des mots

Le rendez-vous est pris avec Beyrouth et le Liban, sa littérature, ses écrivains et ses artistes. le Marathon des mots, créé en 2005 par Olivier Poivre d’Arvor, met à l’honneur des écrivains, des essayistes et des poètes, en partenariat avec des librairies indépendantes et des spectacles littéraires et musicaux.  Il y aura deux temps forts pour l’ouverture jeudi 25 juin : la lecture de Pas pleurer de Lydie Salvayre par Ariane Ascaride au Théâtre du Capitole et le retour du groupe Mashrou’Leila.

Du 25 au 28 juin 2015 à Toulouse et en Midi-Pyrénées. Plus d’informations ici.

Le festival de la correspondance de Grignan

-festival-de-la-correspondance

La 20e édition du festival aura pour thème « Avoir 20 ans : jeunesse et correspondances ». Cette manifestation culturelle célèbre l’art épistolaire, s’attache aux correspondances de toutes les époques et sous toutes ses formes, des plus traditionnelles aux plus contemporaines. Pendant 6 jours, le festival rassemble et découvre des artistes interprètes et auteurs, en s’ouvrant sur des spectacles et des lectures, du répertoire, ou inédits. Des ateliers d’écriture ou de calligraphie seront ouverts au public.

Du 30 juin au 5 juillet à Grignan. Plus d’informations ici.

Ecrivains en bord de mer

Ecrivains au bord de la mer

Le festival rend hommage à James Joyce. L’écrivain et son épouse Nora passèrent quelques jours en septembre 1939 à La Baule. Philippe Forest, invité de cette édition, a consacré au célèbre roman Ulysse, l’essai Beaucoup de jours. Sont également invités, Yannick Haenel qui a donné une postface au Giacomo Joyce, Tiphaine Samoyault qui a participé à la nouvelle traduction d’Ulysse parue chez Gallimard, en compagnie de Bernard Hoepffner et Daniel Ferrer. Des lectures, des entretiens, des conférences, des tables-rondes et la projection de films adaptés de Joyce tel Les Gens de Dublin de John Huston, ponctueront le festival.

Du 15 au 19 juillet 2015, à La Baule. Plus d’informations ici.

Le salon du livre de l’Île de Ré

Daniel F

Le salon fête sa neuvième édition avec comme invité d’honneur David Foenkinos. En partenariat avec le quotidien Sud Ouest et les éditions Bordessoules, il lance cette année le Prix Découverte de l’Ile aux Livres.

Les 7, 8 et 9 août 2015 au Bois-Plage-en-Ré, à l’Ile de Ré. Plus d’informations ici.

La forêt des Livres

foret des livres

La forêt des Livres de Chanceaux-Près-Loches en Indre-et-Loire accueille les écrivains à l’ombre de ses arbres centenaires. Au programme, des signatures d’écrivains, un colloque Culturel sur le thème de « Demain, une nouvelle Renaissance », un Café Littéraire, des lectures animées par Philippe Chaveau et une Remise des Prix Littéraires « Les Lauriers Verts de la Forêt des Livres ».

Le 30 aout 2015, à Chanceaux-près-Loches, Indre-et-Loire. Plus d’informations ici.

Visuels : CC

[Live report] Le Noiseur, Radio Elvis et Aline à la Maroquinerie
[Interview] Toméo Vérgès : « La question de la disparition de mes pièces ne me tracasse pas du tout »
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture