Livres
Les 4 et 5 avril, le Cefrelco réunit universitaires et responsables pour éclairer les transformations des religions en France

Les 4 et 5 avril, le Cefrelco réunit universitaires et responsables pour éclairer les transformations des religions en France

07 mars 2013 | PAR Yaël Hirsch

Think Thank lié à l’excellent site d’information faitreligieux.com, le Centre d’étude du fait religieux contemporain (Cefrelco) organise son premier colloque les 4-5 avril 2013, à l’auditorium du Monde, sur « Les religions dans la société française 2000-2015 : Quoi de nouveau ? ». Une porte d’entrée aménagée par les plus grands spécialistes du domaine (Claude Dargent, Sébastien Fath, Jean-Paul Willaime, Philippe Portier…) et des responsables religieux, politiques et économiques importants (Claude Guéant, Chems-Eddine Hafiz, Laurend Depond, Sylvie savignac…)pour réflechir à un sujet très sensible. Programme.

En deux journées et trois sessions animées par des experts issus de l’administration, du monde de l’entreprise ou de la recherche, le Cefrelco (Centre d’études du fait religieux contemporain), en partenariat avec Sciences Po fait le point sur les nouvelles questions sociales, culturelles et politiques posées par les religions.

Jeudi 4 avril 2013
9h00 : Introduction, par Jean-Luc Pouthier, professeur à Sciences Po et Sophie Gherardi, journaliste ? fondateurs du Cefrelco et du site d’information www.fait-religieux.com
9h15 – 13h00 : Session 1 – Un nouveau paysage religieux : La France, longtemps très majoritairement catholique, est aujourd’hui pluri-religieuse et laïque. Bilan quantitatif et qualitatif des évolutions récentes en matière de croyances religieuses.
Pluralisme et diversification des communautés : De l’hégémonie du catholicisme au foisonnement des croyances.
– Claude Dargent, politologue, donnera une approche quantitative des religions.
Claude Dargent est directeur du département de sociologie de l’Université Paris 8, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).
– Catherine Grémion, sociologue, abordera l’implantation et le rôle des religions dans les villes nouvelles.
Catherine Grémion est directrice de recherche au Centre de sociologie des organisations (CSO), auteure du livre Les religions dans la ville d’aujourd’hui (L’Harmattan, 2013).
Les cultes, en France et en Europe : La France laïque a depuis 1905 une gestion spécifique des cultes. Dans le reste de l’Europe, la séparation des Églises et de l’État est loin d’être la règle. La jurisprudence européenne traduit souvent des tiraillements entre ces visions différentes.
Intervenants :
– Louis-Xavier Thirode, l’interlocuteur des cultes au sein de l’administration de l’État.
Louis-Xavier Thirode est chef du Bureau central des cultes au ministère de l’Intérieur.
– Francis Messner, spécialiste du droit des religions en Europe.
Francis Messner est juriste, professeur à l’Université de Strasbourg, directeur de recherche au laboratoire Droit, religion, entreprise et société (DRES-CNRS) et ancien directeur du laboratoire Politique, religion, institutions et sociétés : mutations européennes (PRISME-CNRS).
14h30 – 18h00 : Session 2 – Religions de l’immigration récente et nouveaux courants dans les monothéismes
– Philippe Portier*, spécialiste de la laïcité française.
Philippe Portier est directeur du Groupe sociétés, religions, laïcités (GSRL-CNRS), directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE) où il occupe la chaire « Histoire et sociologie des laïcités ».
Chinois, Turcs, Chrétiens d’Orient : éclairage sur les croyances et les pratiques religieuses

Les religions des Chinois, par Pan Junliang, spécialiste des religions chinoises, doctorant en sciences religieuses à l’École pratique des hautes études (EPHE).
L’islam turc, par Benjamin Bruce, spécialiste de la gouvernance de l’islam en France et en Allemagne, doctorant au Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de Sciences Po.
Les chrétiens d’Orient, Joseph Alichoran, figure emblématique de la communauté assyro-chaldéenne de France. Joseph Alichoran est chercheur en histoire de la chrétienté mésopotamienne et journaliste.
Expressions nouvelles du protestantisme et du judaïsme

Les évangéliques et les charismatiques,  par Sébastien Fath, spécialiste du protestantisme évangélique français, historien et chercheur au Groupe sociétés, religions, laïcités (GSRL-CNRS).
Les juifs orthodoxes, par Laurence Podselver, spécialiste des communautés juives contemporaines en France, ingénieure d’études au Centre d’études juives (CEJ) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Vendredi 5 avril 2013

9h00 – 12h30 : Session 3 – Tables rondes « Le fait religieux dans l’entreprise » et « Les années Sarkozy et après ? La laïcité en question ».

Le fait religieux dans l’entreprise, animée par Annie Kahn, journaliste au service économique du Monde.
Cette table ronde réunira les responsables « Diversité » de grands groupes et des intervenants spécialisés. Quelle place accorder à l’expression des convictions dans un contexte de travail ? Depuis 2000, le sujet a commencé à s’imposer. Il induit des réflexions en termes de management des ressources humaines, dans le cadre de la promotion de la diversité et en fonction des jurisprudences.
– Anne Madelin, directeur consultant à Sociovision : l’enquête exclusive Cofremca-Sociovision sur les Français et l’expression des croyances au travail.
– Sylvie Savignac, directrice diversité et égalité des chances, groupe La Poste, copilote de la commission « Diversité et religions » de l’Association française des managers de la diversité (AFMD). : le regard du Groupe La Poste.
– Laurent Depond, vice-président diversité, groupe France Télécom-Orange et administrateur de l’Association française des managers de la diversité (AFMD) : : l’expérience de la téléphonie grand public Orange.

– Mansour Zoberi, directeur de la promotion de la diversité et de la solidarité, groupe Casino: la gestion des croyances dans l’univers de la grande distribution.

– Agnès Cloarec-Mérendon, avocat, spécialiste du droit du travail : L’éclairage juridique sur les contentieux liés aux croyances dans le monde du travail.

Les années Sarkozy et après ? La laïcité en question, animée par Stéphanie Le Bars, journaliste chargée des questions de religion au Monde.
L’ancien ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, défendra la conception de la laïcité qui a été celle des années Sarkozy. D’autres personnalités politiques, des représentants des cultes en France et des universitaires apporteront leur point de vue. Seront abordées aussi les nouveautés apportées par la gauche et François Hollande dans la lecture de la laïcité républicaine.

– Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur.
– Jean-Pierre Mignard, membre du conseil national du Parti socialiste.
– Jean-Paul Willaime, historien et sociologue du protestantisme.
– Chems-Eddine Hafiz, vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

12h45 – 13h00 : Message de clôture du Colloque

Les 10 soirées du week- end du 9 mars
Le Nouvel Obs ne fera finalement pas appel dans l’affaire DSK/Iacub
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture