Jeunesse

Oublie-moi un peu, papa! de Brigitte Smadja

Oublie-moi un peu, papa! de Brigitte Smadja

07 septembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Les parents de Naomi, dix ans, se séparent. Naomi redécouvre son père, celui qui était effacé dans la vie de famille devient un père ultra présent dans tous les moments où il est avec elle, trop même…Comment Naomi va t-elle gérer sa nouvelle vie entre son père, sa mère et sa meilleure amie Valentine?

 


Brigitte Smadja est professeur de français à Paris et dirige la collection Théâtre à l’Ecole des Loisirs. Elle est l’auteur de nombreux livres à l’Ecole des Loisirs dont La tarte aux escargots où l’héroïne Lili, arrivée de Tunisie, tente de comprendre la France et ses particularités, la série des Maxime: un héros collégien sympathique qui apprend la vie ou encore Superglu, l’histoire d’un garçon en apparence parfait, qui se cherche l’ami idéal. Des livres qui montrent l’expérience que l’auteur a de la jeunesse, de sa manière de penser et de grandir car elle se met remarquablement bien dans la peau de ses héros.

L’héroïne de Oublie-moi un peu, papa! ne fait pas exception à la règle. Nous plongeons tout naturellement dans sa vie, sa manière de penser et sommes très vite en empathie avec elle. Sa vie, en apparence assez simple, prend un tout autre tour avec le divorce de ses parents et l’oblige à considérer ces derniers non plus comme un tout mais comme deux personnes à part entière avec leurs caractéristiques singulières. La petite fille est donc obligée de redécouvrir ses parents et ce qu’elle aime en eux, elle doit aussi réaffirmer son identité pour ne pas être surdirigée par ses parents et ne pas perdre à leur contact sa propre vie amicale et sociale. L’auteur sait exactement tout ce qu’un enfant de cet âge doit gérer de nos jours et ce n’est jamais aussi simple que ce qu’un adulte a tendance à penser. Une belle expérience réussie dans laquelle beaucoup d’enfants se reconnaîtront. Grandir, c’est aussi s’affirmer par rapport à ses parents.

La vogue fashion night out retourne l’avenue Montaigne
La nouvelle corde musicale à l’arc de Lou Doillon…
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *