Musique

La nouvelle corde musicale à l’arc de Lou Doillon…

La nouvelle corde musicale à l’arc de Lou Doillon…

07 septembre 2012 | PAR Fairouz Guedouar

Lou Doillon sort cette rentrée son premier album, Places, déjà acclamé par la critique. La « touche à tout » semble être arrivée dans la musique par hasard (même si sa mère est Jane Birkin) et on ne regrette pas qu’elle y soit arrivée.

Actrice, mannequin, égérie de marques telles Givenchy, Mango, elle est désormais entrée dans la cour de la musique en tant que compositrice et chanteuse. Dans les interviews qu’elle a données Lou Doillon exprime bien la complexité de sa position: fille de l’actrice Jane Birkin et du réalisateur Jacques Doillon, tout en ayant connu Serge Gainsbourg et une soeur comme Charlotte Gainsbourg, il peut être difficile de se créer une place originale… Lou a véritablement du talent, qu’il faut que vous écoutiez.

L’album Places est une création de Lou Doillon épaulée par Etienne Daho qui lui a proposé de la produire. Résultat: Un album mélancolique, travaillé, un mélange de folk, soul et de pop, loin de l’actrice qui joue la chanteuse. On est là submergé dans un univers original. Ce sont des titres écrits en anglais, car selon Lou Doillon les mots sont plus simples et parce-que c’est la langue intime qu’elle utilise pour parler avec ses proches. On découvre la voix de la chanteuse, une voix cassée, rauque qui semble avoir souffert, un subtil mélange avec la belle mélodie orchestrée par des musiciens proches d’elle, d’où la symbiose qui exalte de l’album.

 

Ses titres I.C.U et Real Smart annoncent la couleur mélancolique et paradoxalement joyeuse de son album, teinté du style britannique dans un décor parisien. Le son de Defiant entraîne et ses paroles nous font prendre conscience de notre force, ça redonne la pêche! Dans One Day After Another et dans Make a Sound on se sent comme emporté dans l’Amérique profonde avec ce son qui semble sorti d’un western avec un rythme qui paraît imiter la cadence d’un cheval qui trotte. Certaines créations sont presque parlées, comme pour mieux faire comprendre son histoire, écoutez donc Places.

Avec Same Old Game on pouvait palper le style Daho dans la musique nonchalante ou rien n’est laissé au hasard, ou la batterie du refrain l’air de rien rythme la ballade. Questions and Answers est un coup de coeur de plus de cet album de onze titres.

Comme vous avez pu le comprendre Places ne fait finalement pas le buzz pour rien. C’est un bel album par la chanteuse surprenante qu’est Lou Doillon.

Faites nous part de vos impressions (bonnes ou moins bonnes) !

 

Notez que Lou Doillon sera en concert à La Flèche d’Or le 24 et 25 octobre 2012.

Oublie-moi un peu, papa! de Brigitte Smadja
Six personnages en quête d’auteur, d’une scène à l’autre
Fairouz Guedouar

8 thoughts on “La nouvelle corde musicale à l’arc de Lou Doillon…”

Commentaire(s)

  • Mysticcondor

    Très étonné ! très bel album et meilleur que Birkin. Très personnel et réussi

    septembre 7, 2012 at 21 h 01 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *