Jeunesse
Ma tata Thérèse de Fabrice Nicolino et Catherine Meurisse

Ma tata Thérèse de Fabrice Nicolino et Catherine Meurisse

12 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte de Fabrice Nicolino et illustrations de Catherine Meurisse

L’auteur a eu dans sa jeunesse une tante extraordinaire qui collectionnait les animaux vivants dans un espace extraordinairement petit. Il nous raconte par épisodes comment ces différents animaux ont été adoptés par sa tante et les péripéties qui en ont résultées.

Fabrice Nicolino nous raconte une histoire aux limites de l’incroyable mais d’autant plus drôle et touchante qu’elle a tous les accents de la vérité. Nous avons tous eu dans notre entourage des personnages excentriques qui ont marqué notre imagination mais il est vrai que cette tata Thérèse a le pompon. Chaque chapitre nous fait sourire et même souvent rire franchement. Chaque épisode nous dévoile un ou plusieurs nouveaux animaux. Quand on croit que c’est fini, qu’il n’y en a plus, il y en a encore. L’amour des animaux narré par ce petit neveu est extrêmement touchant. C’est l’histoire d’une femme très généreuse qui a donné de l’amour à revendre non seulement à tous les animaux qui ont croisé son chemin mais aussi à sa famille, son neveu en étant la parfaite illustration. Sa tante était pauvre mais, grâce à elle, de nombreux animaux n’étaient pas dans le besoin et il a eu lui-même une enfance très riche en péripéties qui l’a encouragé à militer en faveur de l’écologie.

Les dessins de Catherine Meurisse sont très gais, les animaux amusants, l’ensemble entre Quentin Blake et Tim Burton campe un univers franchement réjouissant, parfaitement en accord avec cette histoire savoureuse et désopilante dont on a qu’une envie aussitôt la dernière page tournée: la relire de nouveau! Un livre antidépresseur, idéal pour remonter le moral à tout enfant alité ou lui donner envie d’avoir des animaux.

 

Carlo de Catherine Valckx
62ème Berlinale, jour 4 : Isabelle Huppert et Charlotte Rampling éternelles
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *