Jeunesse
Les cousins Karlsson de Katarina Mazetti

Les cousins Karlsson de Katarina Mazetti

05 juin 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

51bt84kWCDL._AA160_sous-titre: espions et fantômes

Traduit du suédois par Marianne Ségol Samoy et Agneta Samoy

Julia et sa soeur Daniela retrouvent pour les vacances leurs cousins George et Alex qu’elles n’ont pas vus depuis longtemps. Tous quatre vont passer l’été chez leur tante Frida sur une île en Suède en compagnie de leur chat Chatpardeur. Sur place, de drôles de choses se passent: de la nourriture est volée, de la fumée plane dans les bois alors qu’ils sont sensés être les seuls habitants de l’île et leur tante Frida voit ses sculptures se faire plagier. Les vacances s’annoncent animées.

51779xo8OfL._AA160_Katarina Mazetti est une auteure suédoise  qui est devenue célébrissime pour sa pièce de théâtre Le mec de la tombe d’à côté (voir notre article) qui a été traduite en douze langues est aussi l’auteure de quelques autres livres: pièces de théâtre, romans et jeunesse. Elle inaugure ici une nouvelle série dont la sortie du tome 2 est déjà prévue en septembre 2013. Les cousins Karlsson fait référence au fameux Club des Cinq d’Enid Blyton, c’est un chat nommé Chatpardeur qui remplace le célèbre chien Dagobert.

Prenant et très bien écrit, ce premier tome qui constitue une enquête close à lui tout seul, comme les livres de la série du Club des Cinq, se dévore avec tout autant de plaisir et celui pour les lecteurs français de l’exotisme car nous découvrons la culture et la cuisine suédoise par la même occasion, tout en riant des comparaisons qui sont faites avec la cuisine française. Plein de suspense et d’humour, cette enquête pour la jeunesse se lit avec délices à tout âge que l’on soit nostalgiques du Club des Cinq ou pas. Elle s’appuie de surcroît sur l’actualité politique et fera prendre conscience à ses lecteurs de certaines réalités. Un livre multifacettes qui vous réserve bien des surprises.

Editions Thierry Magnier – date de parution: 5 mai 2013 – 224 pages – 6,90 euros – visuels (c): Editions Thierry Magnier

Rome et Armani…
Quand y a trop, y a rien de Muriel Bloch
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *