Livres
Hellraiser de Clive Barker, un classique de l’horreur.

Hellraiser de Clive Barker, un classique de l’horreur.

04 mai 2013 | PAR Le Barbu

A45020.inddClive Barker (né le 5 octobre 1952) est un romancier britannique, également dramaturge, scénariste de bande dessinée, peintre et cinéaste. Pour le grand public « Hellraiser » est surtout le film réalisé par Clive Barker himself. Ce film, intitulé « Hellraiser : le pacte » voit le jour en 1987. C’est une adaptation de son court roman « Helbound Heart » parru en 1986. Il faut attendre 2006 pour enfin trouver le roman traduit en français par Mélanie Fazi et publié aux éditions Bragelonne. Il est réédité depuis le mois d’avril en format poche dans la collection Folio SF.

Hellraiser est surtout connu comme une série de films d’horreur qui mettent en scène les Cénobites, des créatures infernales menées par Pinhead et adeptes de sado-masochisme, entre jouissance sexuelle et torture sadique. Ils voyagent d’une dimension à l’autre grâce à un Cube fonctionnant comme un casse-tête mécanique sophistiqué. Suite à la première trilogie, le quatrième film explique le commencement de l’histoire tout en marquant la fin. Les films suivants sont indépendants et utilisent l’univers de l’Hellraiser. Gore à souhait, effrayant et pervers, Pinhead et ses cénobites on vite fait de devenir des icônes parmi les fans de l’horreur, et le film remporte un franc succès aux États-Unis et en Angleterre pour devenir culte plus tard.

Lorsque Rory emménage dans la maison de son enfance avec Julia, sa jeune épouse, il est convaincu que c’est le début d’une nouvelle vie, même si la bâtisse n’est pas en très bon état. Et puis il y a Frank, son frère, dont il n’a pas entendu parler depuis le mariage. Mais ce n’est pas inquiétant : celui-ci a toujours été un aventurier, parcourant la planète à la recherche d’adrénaline. Pourtant, cette fois, il se pourrait que Frank ait trouvé la clé d’un nouveau monde de sensations exacerbées d’où l’on ne revient pas. Ce monde est habité par les Cénobites qui ont passé l’éternité à la recherche de la sensualité ultime. Ils allaient pouvoir lui révéler les secrets les plus sombres qui le transformeraient pour toujours. Mais avec les plaisirs les plus exquis viendront une douleur sans pareille.

Il venait d’ouvrir la porte à des plaisirs dont une poignée d’humains à peine connaissait l’existence, sans parler d’y avoir goûté – des plaisirs qui redéfiniraient les paramètres de la sensation, le libérant de la terne ronde dans laquelle désir, séduction, déception l’emprisonnaient depuis l’adolescence.

Pièce maîtresse de l’œuvre de Clive Barker, Hellraiser propose un univers mystérieux, glauque, nauséabond et gore où la poésie se mêle à l’horreur. On regrette que ce roman ressemble plus à une nouvelle qu’à un véritable roman. C’est court, bien trop court. Les personnages, l’intrigue et le suspense auraient mérité d’être un peu plus fouillés, un peu plus approfondis. Surtout que le texte, écrit avec la justesse propre au talent de Clive Barker, a le mérite de parfaitement vieillir. Alors que le film se regarde difficilement sans sourire devant son aspect « vintage-brocante » des années 80. Ce roman se lit avec avidité, fluidité, et rapidité. On le dévore littéralement pour ne le lâcher qu’une fois l’histoire achevée. Et on regrette vite de ne pas y être resté plus longtemps.

A lire absolument, comme un classique de l’horreur !

Clive Barker

Hellraiser [The Hellbound Heart]

Trad. de l’anglais (États-Unis) par Mélanie Fazi

Collection Folio SF (n° 448), Gallimard

 

Denis Le Bas « Jazz sous les Pommiers » est le troisième festival de jazz aprés Vienne et Marciac »
Images de monstres
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *