Fictions
Une ombre au tableau de Joseph Hone

Une ombre au tableau de Joseph Hone

15 mai 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

 

51pb27ZbHPL._AA160_

Traduit de l’anglais par Françoise Jaouën

Ben Contini est un peintre qui vit à Dublin. A la mort de sa mère, il découvre dans le grenier de la maison familiale une peinture, un authentique nu de Modigliani. Une femme étrange, Elsa, sosie presque parfait d’une de ses anciennes amoureuses, Katie, vient lui parler à l’enterrement et l’assure qu’il y avait un lien entre son père et le sien. Une course-poursuite s’engage à travers toute l’Europe pour trouver l’origine de cette toile et l’explication à une mystérieuse liste d’œuvres d’art volées pendant la Seconde Guerre Mondiale, découverte par Ben dans un secrétaire ayant appartenu à son père.

Joseph Hone est un auteur fameux pour ses romans d’espionnage (The Sixth Directorate, The Private Sector…), il a également publié des récits de voyage et un livre de mémoires. Il est également journaliste auprès du Times, de The Spectator et The Listener. Il a également travaillé sur de nombreux films et a été l’assistant réalisateur de John Ford ainsi que le collaborateur de Joseph Losey. Ce passage par le cinéma se ressent dans son écriture qui est très visuelle. Une ombre au tableau serait parfaitement transposable en un superbe film d’action haletant.

Nous sommes face à un suspense hitchcockien avec une scène digne de la Mort aux trousses, une femme et son double façon Vertigo, une plongée vertigineuse dans la peinture et dans les relations amoureuses. Ce roman nous fait également voyager dans l’Histoire en abordant une thématique très en vogue en ce moment: le problème de la restitution des œuvres d’art volées par les nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, des chefs d’œuvre dont un certain nombre n’ont pas encore été retrouvés de nos jours. Un thriller haletant qui est à la fois une réflexion sur l’amour, sur l’Art, sur l’Histoire, sur la filiation et un voyage captivant à travers l’Europe. Un roman très réussi, écrit de main de maître.

Editions Baker Street – date de parution: 17 avril 2014 – 352 pages – 21 euros

visuels (c): Editions Baker Street

« Délits d’élus » : 400 politiques aux prises avec la justice de Graziella Riou Harchoui et Philippe Pascot
Les Tchouks On a vu la mer! de Benjamin Richard et Kerascoët
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture