Théâtre
Fleurs de soleil, la pièce événement à ne pas rater au Théâtre Antoine

Fleurs de soleil, la pièce événement à ne pas rater au Théâtre Antoine

13 octobre 2020 | PAR Geraldine Elbaz


Mise en scène par Steve Suissa et produite par Jean-Marc Dumontet, qui ont tous les deux eu l’idée d’adapter le livre
Fleurs de soleil de Simon Wiesenthal sur les planches, la pièce interroge sur les notions de pardon et de justice, au Théâtre Antoine jusqu’au 1er novembre 2020. Un sujet bouleversant qui nous renvoie à notre propre morale.

« Un homme de la race des seigneurs a exigé d’un sous-homme quelque chose de surhumain. »

Simon Wiesenthal (1908-2005), rescapé des camps et chasseur de nazis, a publié en 1969 The Sunflower, un récit autobiographique poignant, relatant les étranges circonstances de son entretien avec un jeune soldat SS à l’article de la mort en juin 1942. Karl a commis un crime abominable, il a tué des innocents, le regrette mais ne peut revenir sur ses actes. Alors il demande le pardon d’un Juif pour mourir en paix.

Peut-on tout pardonner ? Peut-on pardonner l’irrémissible ? Et vous, qu’auriez-vous fait à sa place ?

Adapté par Daniel Cohen et Antoine Mory, le récit n’en ressort que plus intense et saisissant au théâtre, incarné par Thierry Lhermitte. Le comédien, seul en scène, chargé de la puissance du texte et de l’émotion des personnages se retrouve investi d’une mission, celle de transmettre au-delà du devoir de mémoire, ce témoignage extraordinaire qui pose la question de l’impossible pardon et du terrible cas de conscience auquel Simon Wiesenthal a été confronté toute sa vie.

Les thèmes universels du pardon, de la justice, de la culpabilité résonnent avec force et nous ébranlent. L’émotion est accentuée par une mise en scène sobre et efficace, avec pour simple décor une chaise et un losange de toile suspendu, où seront projetées des vidéos d’archives.

Peut-on pardonner pour quelqu’un d’autre ? Pourquoi pardonne-t-on ? Peut-on vivre sans pardon ?

Les réponses s’avèrent complexes et les voix de grandes figures morales comme Simone Veil, Elisabeth de Fontenay, Desmond Tutu ou encore Matthieu Ricard tentent d’y apporter des éclaircissements via les prismes politique, religieux et philosophique.

Thierry Lhermitte, loin du registre comique auquel on l’associe facilement, nous prouve avec un jeu subtil et sensible, tout en nuances, qu’un excellent comédien est avant tout celui qui laisse la place à l’auteur, avec humilité et retenue.

Remarquable.

Visuel : affiche du spectacle

Fleurs de soleil
De Simon Wiesenthal
Avec Thierry Lhermitte
Au Théâtre Antoine
Jusqu’au 1er novembre 2020

Image en ligne

Infos pratiques

sevres espace loisirs
Théâtre le Funambule
theatre_antoine-simone_berriau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *