Fictions

« Le malheur sera ta chance »: Renaud Santa Maria ou le deuil sous le signe de Rimbaud

« Le malheur sera ta chance »: Renaud Santa Maria ou le deuil sous le signe de Rimbaud

20 juillet 2015 | PAR Yaël Hirsch

Deuxième roman de Renaud Santa Maria, un des complice d’écriture de Gaspard Proust, Le malheur sera ta chance est un joli livre amoureux sur le deuil. Et la preuve qu’on peut avoir 40 ans et su préserver un absolu adolescent. En librairies le 13 août.

[rating=3]

Le malheur sera ta chance renaud santa mariaAugustin a perdu la femme de sa vie, Palma, d’un cancer du sein. Un an après un décès dont il ne se remet pas, il erre entre la tombe de son amoureuse, au Père Lachaise et la table du meilleur ami de sa maman, Pierre. Le temps, la révélation de secret et un voyage à Bruxelles, où Verlaine a tiré sur Rimbaud vont permettre au plus si jeune-homme d’ouvrir la page suivante du roman de sa vie…

D’un joli classicisme, illuminé à l’aura illustre et un peu passée de mode d’un catholicisme littéraire revisité, Le malheur sera ta chance est un joli texte sur le deuil, dans les yeux d’un protagoniste qui a passé 40 ans et qui échange encore des vers de Rimbaud par texto avec ses mais. Une adolescence qui se prolonge, un désir de vie qui se profile dans l’ombre de la disparition et des personnages repères sont autant d’éléments familiers et attachants qui permettent de se plonger avec joie dans l’univers ténébreux de ce joli livre.

Renaud Sainta Maria, Le malheur sera ta chance, Belfond, 224 p., 17 euros. Sortie le 13 août 2015.
visuel : couverture du livre/ page facebook de l’auteur

[Critique] « Papa Lumière », Niels Arestrup dans un film touchant sur l’exil
[Critique] »Les Mille et une nuits vol.2 Le Désolé », les larmes et le rire de Miguel Gomes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *