Fictions

« En lieu sûr » de Wallace Stegner : un classique du roman américain

« En lieu sûr » de Wallace Stegner : un classique du roman américain

23 septembre 2017 | PAR Julien Coquet

Publié en 2003 par Phébus, En lieu sûr n’était plus disponible depuis plusieurs années en France. Pourtant, l’histoire de ces deux couples d’enseignants est un roman incontournable aux Etats-Unis.

[rating=3]

C’est à la fois un roman simple que l’on ouvre, mais un livre dont la force est incontestable, particulièrement dans son portrait d’une amitié solide. Pourtant, en France, l’œuvre de Wallace Stegner est peu connue. Lauréat du prix Pulitzer en 1971 et du National Book Award en 1976, l’écrivain fut enseignant à Stanford et à Harvard et compta Thomas McGuane, Raymond Carver ou encore Edward Abbey (lui aussi édité chez Gallmeister) parmi ses étudiants.

La défense des espaces sauvages est, chez Wallace Stegner, un thème récurrent et les nombreuses descriptions de paysages soulignent le propos. La nature est toujours un havre de paix qui accueille l’amitié des protagonistes : « Un petit coin de paradis joyeux, réglé et vivant, aussi silencieux qu’un hôpital dans les moments de quiétude, bondissant d’activité dès que retentissait le signal des mondanités. Après le départ des invités, la soirée se terminait généralement par une promenade aller et retour sur la route ou un tour en canoë sur les eaux noires du lac sous l’immense coupole étoilée, ou bien encore une baignade aussi revigorante qu’un traitement par électrochocs ».

Ici, l’histoire est simple : l’amitié de deux couples d’universitaires est perturbée par la maladie et l’arrivée de la mort. Les deux couples sont pourtant différents : le narrateur et sa femme Sally viennent d’un milieu plutôt pauvre, ayant tous deux perdu leurs parents : Sid et Charity, quand à eux, appartiennent à un milieu aisé. Pourtant, l’amour de la littérature et le partage des épreuves de l’existence construisent une amitié solide.

« Et c’est ainsi que, suivant des voies aussi détournées qu’imprédictibles, nous convergeons vers le centre du continent pour nous rencontrer à Madison, et qu’aussitôt, par l’effet d’une attirance réciproque, une amitié se tresse et se noue. Il s’agit d’une relation qui n’a rien de contraint, qui, à la différence du mariage ou de la famille, ne connaît ni normes ni obligations ni liens, dont la cohésion ne doit rien à la loi, au patrimoine ou au sang, et qui n’a d’autre ciment qu’une dilection partagée. Elle est donc rare. Pour Sally et moi, concentrés sur nous-mêmes et sur le souci de faire notre chemin dans un monde rude, elle est survenue de façon inattendue ; et, de toute notre vie, cela s’est produit aussi pleinement qu’une seule fois ».

En lieu sûr, Wallace Stegner, Editions Gallmeister, 416 pages, 11€

Date de parution : 7 septembre 2017

« Oscyl » danse avec ses sculptures anthopomorphiques au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes
Karina Gauvin à Ambronay
Julien Coquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *