Fictions

« Délivrances », Toni Morrison toujours au sommet de son art

« Délivrances », Toni Morrison toujours au sommet de son art

17 août 2015 | PAR Yaël Hirsch

A 84 ans,Toni Morrison est toujours au sommet de son art. Dans son 11ème roman, Delivrance, à paraître le 20 août chez Christian Bourgois le prix Nobel de littérature et inlassable voix littéraire des combats et des difficultés des afro-américains émeut, dans un portrait sensuel et vibrant de femme. Un incontournable de la rentrée littéraire 2015.

[rating=5]

Dotée d’une peau noire aux reflets bleutés, Lula Ann a survécu à une mère blanche que sa couleur gênait et aux remarques des voisins et passants. Devenue femme, elle fait une magnifique carrière dans une société de produits esthétiques, et, parée de blanc, elle est une séductrice irrésistible pour les hommes. Et pourtant, ni sa réussite, ni son changement de nom branché (elle se fait appeler « Bride ») ne la protègent des contre-coups d’une enfance différente et sans tendresse. C’est au détour d’un chagrin d’amour que le passé revient la heurter.

Multipliant les points de vues sur une héroïne magnétique et fragile, Toni Morrison livre un portrait à la fois intime, sauvage et social d’une femme noire qui se bat pour trouver sa place aux Etats-Unis, et, ce dans les années 2010. Donnant la parole à tous les protagonistes, l’auteure ne juge jamais et parvient d’autant mieux à démontrer que l’identité afro-américaine l’équité des destinées, peu importe la couleur de peau, demeurent des questions complexes et douloureuses. Le passé pèse et Toni Morrison lui donne une forme littéraire absolument époustouflante. Délivrances est un nouveau petit chef d’oeuvre de l’auteure de Beloved et Home.

Toni Morrison, Délivrances, trad Christine Laferrière, Christian Bourgois, 200 p. 18 euros. Sortie le 20 août 2015.
visuel : couverture du livre

« Sword Art Online Progressive » tome 1 : étage par étage
Le réalisateur de « Jurassic World » aux manettes de « Star Wars épisode IX »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “« Délivrances », Toni Morrison toujours au sommet de son art”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *