Livres

Féerie Générale : un roman-patchwork agréablement décousu

05 septembre 2012 | PAR Ariane Kupferman Sutthavong

Ludique, le roman-patchwork d’Emmanuelle Pireyre est une vue en coupe de notre société actuelle : un projet ambitieux réalisé avec une bonne dose d’humour et beaucoup moins d’arrogance qu’on n’aurait pu le croire. La Féerie Générale de l’écrivain, c’est sa manière étonnante (et assez décousue) de passer en revue notre mythologie du XXIème siècle.

Qui a dit que les interrogations philosophiques n’étaient plus d’actualité? Certainement pas Emmanuelle Pireyre, auteure de quatre romans et d’une pièce de théâtre à ce jour, qui cogite sur les questions suivantes : “Friedrich Nietzsche est-il halal?” ou “Le tourisme représente-t-il un danger pour nos filles faciles?” (entre autres)… Des titres intrigants sous lesquels se cachent une démonstration farfelue, éloge de la digression. Récits des médias, psychologie de comptoir et discours savants, rien n’échappe à la plume aiguisée de l’écrivain. Celle qui y va à grands coups de couteau, découpant la vie contemporaine en saynètes n’échappe pas forcément aux risques du genre.

Le ton est mordant, le regard lucide mais avec ce qu’il faut de naïveté restante. Cependant, une fois passée la minute d’étonnement et l’attrait du décalage, que reste-t-il au lecteur? Une idée originale, certes, mais surtout sa réalisation dissolue et des revendications plutôt floues… Féerie Générale est un roman expérimental, unique dans son genre, l’on n’en doute pas. Toutefois, on aurait aimé que les tranches d’humour ne prennent pas autant le pas sur les fragments de vérité.

« Féérie Générale », d’Emmanuelle Pireyre, L’Olivier, 256 pages, 19 euros.

La mécanique ondulatoire ferme ses portes
L’étrange festival atteint la majorité le 6 septembre
Ariane Kupferman Sutthavong

2 thoughts on “Féerie Générale : un roman-patchwork agréablement décousu”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *