Restaurants & Bars
La mécanique ondulatoire ferme ses portes

La mécanique ondulatoire ferme ses portes

05 septembre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Bar rock mythique de bastille à armes égales avec le Motel et la Planète Mars, La mécanique ondulatoire a dû fermer ses portes lundi 3 septembre 2012. Les 80 000 euros de travaux réalisés par ce lieu de concerts créé en 2007 n’ont pas suivi. Suite à des plaintes et des déboires avec le voisinage, Ma Mécanique est entré en liquidation judiciaire.

« Merci à toutes et tous pour cette dernière soirée riche en émotions. Merci pour tous ces beaux moments passés autour de la musique ou d’un « drink ». Dieu sait qu’il y en eu mais on n’oubliera jamais. Triste fin mais on aura tout de même bien rigolé. Bisous et on se tient au courant de la suite des évènements, et notamment du déplacement des concerts initialement prévus chez nous…’Près de 200 personnes ont salué ces mots d’adieu du propriétaire de la mécanique ondulatoire, laissés sur la page facebook du bar. Avec la fermeture du lieu, le sentiment que la nuit parisienne se meurt faute de tolérance à la fête, au bruit et au tabac des parisiens même les plus branchés du 11ème se confirme.

Paysages de Cinéastes met la Chine à l’honneur
Féerie Générale : un roman-patchwork agréablement décousu
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *