Essais
Rien ne se passe comme prévu : Laurent Binet romance à peine la campagne de François Hollande

Rien ne se passe comme prévu : Laurent Binet romance à peine la campagne de François Hollande

27 septembre 2012 | PAR Ruben Moutot

A travers cette véritable épopée politique, Laurent Binet nous livre un récit exaltant, teinté d’intimité, d’analyse et de réflexion, mais offre surtout un hommage au candidat qu’il à suivi durant toute sa campagne, débordant d’humour.

Cela nous change des livres des journalistes ou des politiques eux même. Et ce n’est pas pour nous déplaire. La première qualité de Rien ne se passe comme prévu est sa structure narrative, qui permet un rendu des dialogues vivant et un rythme captivant, ce qui en fait un vrai roman politique.

A travers le style mais aussi les petites touches d’humour, on sent la présence de l’auteur derrière le texte et cela est plaisant lorsqu’il s’agit d’un Laurent Binet subtil et brillant. Présenté sous forme chronologique, comme un journal qui marquerait l’avancée du candidat vers l’échéance électorale ultime, on ne s’ennuie pas une seconde et nul besoin d’être un passionné de politique pour cela !

Les curieux seront servis par ce livre qui foisonne de petites anecdotes croustillantes ou autres bruits de couloirs. Entre le diner chez « Hollande et Valérie », « Mosco » qui n’arrive pas à tenir son attachée de presse ou encore les petites rivalités entre Aquilino Morelle et Gilles Finchelstein pour savoir qui sera la source d’inspiration principale pour le discours du Bourget, les fans de« gossip » ne seront pas déçus. Et cela rend le texte plus saisissant qu’un simple ouvrage politique brut.

Mais surtout, on ne se perd pas dans un livre uniquement « people » comme on peut en avoir l’habitude. Lucide sur l’univers politique et sans langue de bois, Laurent Binet nous offre une véritable réflexion sur la gauche et son évolution de nos jours. Alimenté de références historiques ou littéraires, le texte ne manque pas de fond, et toujours en légèreté, grâce à un auteur impertinent mais surtout drôle.

Enfin, et c’est peut être l’essentiel, l’auteur nous fait vivre sa progression, celle d’un sympathisant plutôt attiré par Mélenchon, symbole d’une gauche décomplexée, qui penche peu à peu vers un Hollande plus réaliste, ce qui fera la victoire de ce dernier. On pourra ainsi lire « Je suis l’électeur témoin. Si à l’issue de la campagne, je vote pour Hollande au premier tour, il sera élu ». En effet, ce livre est un livre témoin, et le lire nous permet de comprendre beaucoup de choses sur la victoire du nouveau Président de la République.

Laurent Binet, Rien ne se passe comme prévu, Grasset, 306 p., 16 euros.

Jérôme Ferrari, Le sermon de la chute de Rome
Hommage à Henry Bauchau à la Maison de la Poésie samedi 29 septembre
Ruben Moutot

One thought on “Rien ne se passe comme prévu : Laurent Binet romance à peine la campagne de François Hollande”

Commentaire(s)

  • Olivier Handelsman
    Olivier Handelsman

    Ah ah ah ! Connaissant Gilles Finchelstein, ça me donne envie de lire :D

    septembre 28, 2012 at 1 h 06 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *