Essais
Inferno décodé, de Michael Haag

Inferno décodé, de Michael Haag

05 novembre 2013 | PAR Idir Benard

9782875152046Nous avions exploré dans un article précédent les limites entre fiction et réalité dans le cadre des cyborgs et du transhumanisme. Cette limite est à nouveau explorée dans le dernier best seller mondial de Dan Brown, Inferno.

Dans “Inferno décodé », Michael Haag, auteur et historien spécialiste de l’Europe et du Moyen-Orient médiévaux ainsi que de l’Egypte antique, fait le distinguo entre réalité et fiction. Entre Florence, Venise et Istanbul, énormément de références historiques, religieuses voire même mystiques sont en effet mobilisées afin de développer la trame d’Inferno : baigné dans une vision eschatologique dantesque, un savant fou essaye de sauver l’humanité d’elle même et cherche à trouver des solutions à la surpopulation, dont l’une s’appelle… le transhumanisme. Le transhumanisme promet en gros un salut par les nouvelles technologies et ce que ses tenants appellent la fusion NBIC (Nano-Bio Technologies, Informatique et sciences de la Cognition), et avec leurs fréquentes rencontres internationales comme GF 2045, c’est tout ce qu’il y a de plus réel. Notamment lorsqu’on lit sur leur site que “les nouvelles technologies sont la seule solution à la surpopulation”. Afin de pouvoir mener ces recherches, ce mouvement jouit même de budgets faramineux alloués par la NASA, l’armée américaine ou encore Google. En bref, un livre pour rappeler qu’entre réalité et fiction, la frontière est souvent poreuse.

Inferno Décodé, de Michael Haag, Editions Ixelles, 17,90 euros

Retrouvez Toute La Culture sur smartphones et tablettes
Baz-Maru et la fille du vent de Maëlle Fierpied
Idir Benard
Passionné par les nouvelles technologies, la cyberculture et les visionnaires de tout poil, il écrit un mémoire à l'EHESS sur le transhumanisme et la science fiction. Interrogateur du genre humain, en chemin hors de la caverne de Platon. Bon vivant, ne se prive pas de couvrir des évènements sympas en tout genre, qu'il y ait du vin, du dupstep ou de l'art. Fan des dessins animés des années 90 (Tintin, Dragon Ball Z) et des jeux old school (mégadrive en particulier)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *