Essais
« Géopolitique des religions et des spiritualités », par David Vauclair

« Géopolitique des religions et des spiritualités », par David Vauclair

06 décembre 2021 | PAR Yaël Hirsch

Paru cet automne dans la collection « Géopolitique » de l’IRIS et d’Eyrolles, la Géopolitique des religions et des spiritualités de David Vauclair, enseignant à Boston University et l’ILERI est une somme pédagogique remarquable en 40 fiches. La concision n’empêche pas, bien au contraire,  l’ouvrage de battre en brèche certaines idées reçues… 

Déjà auteur chez Eyrolles d’un ouvrage de référence sur les religions d’Abraham, David Vauclair propose donc, dans l’agréable format rectangulaire de la collection Géopolitique un ouvrage pédagogique, accessible à tous, qui fait le point sur l’impact social, politique et diplomatique des religions. Chaque fiche contient d’ailleurs son propre résumé, pour être sûr d’avancer pas à pas. Enfin, les illustrations permettent d’ancrer les concepts avec une grande clarté dans des territoires – la religion, le religieux et son retour, la laïcité et la place du religieux en politique. 

Quatre parties très didactiques 

En quatre parties, donc, l’expert et enseignant résume les grands enjeux : il commence par les grandes définitions (la géopolitique et ses 3 écoles, avec la définition de Brzezinski en exergue : « reflète la combinaison des facteurs géographiques et politiques déterminant la condition d’un Etat ou d’une région« ) puis fait un état des lieux des grandes religions et spiritualités, avant de traiter les défis majeurs et les leviers d’action. 

Ainsi la manière de commencer par les défis et de mettre en lumière les leviers permet de contourner l’écueil que présentent souvent les sciences sociales quand elles parlent de religions : souvent de manière si critique qu’il est difficile pour elles de rendre compte de cet objet un peu étrange et inquiétant qu’est la croyance.

Des clichés battus en brèche

David Vauclair prend donc au sérieux « le religieux », sans jamais oublier de le contextualiser grâce aux sciences sociales (voir la fiche 39 sur la religion et l’économie, qui revient sur le modèle wéberien du capitalisme et fait le lien entre la croyance et l’investissement) et d’en décrire les dérives (voir la fiche 35 très finement menée sur la distinction entre religions et sectes). 

Certaines fiches viennent corriger des lieux communs et nous faire réfléchir aux religions autrement. Ainsi de celle sur la religion comme acteur local (9) qui rappelle l’effet de l’exode rural et de la mondialisation sur la confrontation à la diversité et le rôle que les religions jouent dans cette confrontation et cette acceptation de l’autre. 

Enfin, d’autres clichés semblent évités : en fonctionnant par territoire, les défis évitent de s’embourber dans les grands débats et les conflits (sécularisation, conflit israélo-palestinien…) pour donner une cartographie mondiale de l’impact de ces croyances. 

Le résultat est donc une somme généreuse et éclairante, riche aussi bien de chiffres et de données que de pistes de réflexion. Un savoir bien utile aussi bien pour ceux et celles qui veulent mieux maîtriser le sujet pour eux-mêmes que pour les enseignants qui souhaitent les transmettre à leurs étudiants. 

David Vauclair, Géopolitique des Religions, Eyrolles / Iris, 184 p., 17,90 euros. Sortie le 16/09/2021.

visuel : Couverture du livre

« Louis Chéron, l’ambition du dessin parfait » : découverte d’un art pluriel
Agenda de la semaine du 6 décembre
Avatar photo
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration