Livres

Côme, le lac magique

18 décembre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Poète et novelliste, l’auteur serbe Srdjan Valjarevic propose en ce mois de janvier chez Actes Sud un superbe Roman. Déjà culte en Serbie « Côme » met en scène un auteur invité à un mois de résidence  artistique dans une villa en Italie. Une réflexion à la Thomas Mann relevée d’une pointe d’ironie à la Carver, dans un style aussi précis que sensuel, font de ce « Côme » un immense roman. Parution le 5 janvier 2011.

Un écrivains aux revenus modestes et aux habitudes assumées de poivrot se trouve invité tous frais payés dans une somptueuse résidence pour artistes et universitaires, la villa Serbeloni, sur le lac de Côme. Officiellement, il est là pour écrire un roman, officieusement, il essaie de bons vins italiens avec la complicités des serveurs amidonnés de la villa, travaille son anglais auprès de vieux universitaires américains, et son dessin auprès des italiens du cru dont il devient vite la coqueluche, même à mi-mots.

« Côme » allie la langueur philosophique de la « montagne magique » avec l’ironie – mais tendre- d' »Un tout petit monde » de David Lodge, Ajoutez à cela une sensualité vibrante, un effet désopilant de babel intemporelle,  et de belles descriptions de franches amitiés et vous obtenez un roman absolument remarquable, dont  la lecture apaise l’âme. dans la lignée de son maître, Robert Walser, Srdjan Valjarevic sait pointer vers les détails révélateurs et renouvelle avec humour et talent ce fascinant genre qu’était le roman moderne venu de Mitteleuropa. Valjarevic prolonge donc le Danube, cher à Claudio Magris, jusqu’au Lac de Côme, mais sait bien se garder -lui, comme le lecteur- de pointer trop didactiquement sur ce que le héros de son livre apprend de son mois d’errance italienne. Les moments, comme les lignes et les verres de bon vin, sont là pour être cueillis et la maturation de ce roman d’apprentissage est aussi libre que son ton. Chapeau bas!

Srdjan Valjarevic, Côme, trad. Aleksandar Grujicic, Actes Sud,  265 p., 21.80 euros, sortie le 5 janvier 2011.

Mon beau-père et nous, grosse déception de Noël !
Le bleu est une couleur chaude, magnifique bande dessinée sur le sentiment amoureux
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Une réflexion sur « Côme, le lac magique »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *