Beaux-Livres
« Maisons De Haute Couture » : Reflet de d’une certaine élégance à la française

« Maisons De Haute Couture » : Reflet de d’une certaine élégance à la française

22 décembre 2015 | PAR Jean-Christophe Mary

L’ouvrage Maisons de Haute Couture de Désirée Sadek et Guillaume de Laubier nous fait découvrir de l’intérieur l’intimité de dix prestigieuses Maisons de Haute Couture.

[rating =3]

Cet ouvrage propose une immersion dans les hauts lieux de la mode française. Des salons de réception VIP à l’intimité des ateliers de confection, vous pénétrez dans les coulisses, jusqu’ici inaccessibles de dix grandes maisons parisiennes. Les auteurs, Désirée Sadek et Guillaume de Laubier nous mènent à la rencontre du quotidien de ceux qui font la mode.

Des ateliers de la Maison Chanel rue Cambon au 30 de l’avenue Montaigne à la rencontre de la Maison Christian Dior, en passant par la rue Saint-Martin pour Jean-Paul Gaultier, on y découvre le travail délicat des petites mains qui brodent des milliers de perles, du plastique qui devient une matière à coudre, des plissés confectionnés dans les ateliers Lognon selon une technique du XIXe siècle. Le photographe Guillaume de Laubier a capté l’intense concentration qui règne dans les ateliers, l’effervescence qui palpite juste avant le défilé et l’indicible atmosphère qui baigne le bureau où Stéphane Roll and dessine les premiers coups de crayon qui deviendront capes flottantes, ou jupes aux larges volumes. Les textes de Désirée Sadek, directrice du magazine Elle pour le Moyen-Orient entraîne le lecteur dans ce tourbillon féerique de ces hauts lieux de la mode. On découvre les créateurs dans leur quotidien, le travail de ces artisans qui font la mode, patiemment, dessin après dessin, croquis après croquis, fil après fil, perle après perle. Gros plans, zoom ou plan large, les magnifiques photos donnent une belle dynamique à cet ouvrage qui sort du lot. Une façon inédite de découvrir des espaces souvent inaccessibles au public, au cœur d’un patrimoine architectural d’exception.

Désirée Sadek, Maisons de Haute Couture, Photographie Guillaume de Laubier, Ed. de La Martinière, 240 pages, 45 euros. Sortie le 25 octobre 2015.

visuel : couverture du livre

« Deux amoureux à Paris » au Théâtre de la Contrescarpe
Jonathan Safran Foer annonce enfin un nouveau roman pour l’automne 2016
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *