Beaux-Livres
Le Clavecin Couchet : un joyau du Musée de la Musique prend vie dans le livre de Christine Laloue

Le Clavecin Couchet : un joyau du Musée de la Musique prend vie dans le livre de Christine Laloue

06 janvier 2020 | PAR Yaël Hirsch

Dans un beau-livre de petit format, Christine Laloue éclaire l’histoire et la singularité d’un instrument d’exception, l’un des 6 clavecins signés par Ioannes Couchet restant dans le monde, qui a rejoint le Musée de la Musique en 2003

Passé de 51 notes, 1 clavier et deux jeux de 8 pieds à 51 notes, deux claviers et 12 pieds, le clavecin conçu à Anvers par le prestigieux facteur de la maison Ruckert-Couchet, Ioannes Couchet en 1652 et ravalé en France en 1701, sous Louis XIV, le clavecin Couchet du Musée de la musique est passé au crible de l’Histoire. Celle de cet instrument supplanté par le piano au 19e siècle mais qui triomphe aux 17 et 18e siècle avec ses  cordes pincées à l’aide d’une plume d’oiseau taillée en pointe, fixée sur une réglette de bois. Celle qui l’a vu naître, dans le riche Port d’Amsterdam de la fin du 17e siècle, celle de la musique jouée sur cet instrument signée Jan Pieterson Sweelick (1562-1621), John Bull (1562-1628) ou  Johann Jakob  Froberger (1616-1667). Cette histoire est aussi celle aussi de ses ornements, la peinture sur le bois témoignant de la facture hollandaise (jeux de tulipes, oiseaux de Collaert et métamorphose en France au 17e) siècle pour former « une synthèse des goûts réunis » (p. 77).

Didactique,  rythmé en petits paragraphes très clairs et illustré avec précision, ce beau-livre de petit format délivre les secrets d’un instruments qui lui-même en dit long sur les villes et les époques qu’il a traversées.  Un petit ouvrage précieux et lumineux qui donne envie d’aller visiter ou revoir le Musée de la musique de la Philharmonie. 

Christine Laloue, Le clavecin Couchet, 144 p., ed. Musée de la Musique, dim 12X17 cm, sortie nov 2019, 14 euros.

visuel : couverture du livre

Rêve et Folie de Georg Trakl – Sur/titrer le silence ? (Entretien avec Mike Tijssens – aka Mike Sens)
Marjane Satrapi : « Je n’ai pas essayé de faire de Marie Curie une femme exemplaire »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *