Beaux-Livres
Ian Curtis, Joy Division, Paroles et carnets de notes, So this is permanence.

Ian Curtis, Joy Division, Paroles et carnets de notes, So this is permanence.

08 décembre 2014 | PAR Le Barbu

« Quand Ian a trouvé sa voie, les carnets et les feuilles volantes sont devenus comme un prolongement de son corps. Il déversait dans ses écrits tout ce qu’il était incapable d’exprimer et les paroles de ses chansons en disent bien plus long que n’importe quelle conversation avec lui ne l’aurait fait. » (Deborah Curtis). Deborah Curtis (la veuve) et Jon Savage (le journaliste) dévoilent les carnets intimes de Ian Curtis, le chanteur de Joy Division : un livre poignant, une plongée inédite dans la création littéraire et artistique.

9782221156490[rating=5]

Depuis plus de trente ans, le culte autour de Ian Curtis et de Joy Division ne faiblit pas. Une carrière éphémère, 1977-1980, deux albums, une quarantaine de chansons sombres, pleines de colère et d’angoisse, et un suicide à l’âge de 23 ans. Au delà du mythe il y a une personnalité singulière, capable de s’immerger totalement dans le fil d’une autre vie. Ian Curtis c’est le talent brut, torturé, isolé, armé d’une voix étranglée, prolongement d’une plume noire et dépressive. Il a su s’emparer du fardeau d’une humanité tourmentée, d’une société absurde, à la recherche d’une existence déchirée entre l’impuissance et la toute-puissance.

« Besoin d’ignorer et de détruire les influences précédentes (sans importance) – regarder devant soi. Le goût est une habitude. La répétition de ce qui est déjà accepté ».

Rassemblant les écrits personnels de Ian Curtis – manuscrits des paroles des chansons, carnets de notes intimes, affaires personnelles (couvertures de livres, reproductions des vinyles du groupe, lettres de fans, interviews, fanzines, etc.) – So this is Permanence est un livre unique qui met en lumière le processus créatif de l’artiste, du poète, face au réel, et qui rend ce réel universel.

« La réalité n’est qu’un mot, fondé sur des valeurs et des principes rebattus. Alors que le rêve est éternel ».

Ian Curtis, Joy Division, Paroles et carnets de notes, So this is permanence, Deborah Curtis et Jon Savage, Robert Laffont, octobre 2014.

La vie de palais, il était une fois les avocats
« Next day » : des enfants qui jouent bien, mais ne s’amusent pas assez
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture