BD
« Pinocchio » : récit initiatique intemporel

« Pinocchio » : récit initiatique intemporel

29 décembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Pinocchio, le célèbre conte pour enfants de Carlo Collodi revient dans une nouvelle adaptation de Chauvel et McBurnie aux éditions Delcourt. C’est avec plaisir qu’on retrouve l’espiègle petit garçon de bois, encore plus facétieux. Il court, s’amuse d’un rien, mais sa naïveté lui joue des tours et le pousse à écouter les belles paroles de personnes malhonnêtes.

[rating=5]

pinocchio

Gepetto, le vieux menuisier, tombe un jour sur une bûche en apparence ordinaire, mais en apparence seulement. Dès qu’il commence à la tailler, cette dernière se met à le narguer. Sous les coups de ciseau, Pinocchio se dessine. Dès sa naissance, l’espiègle « enfant » joue toutes sortes de tours à son créateur avant de fuir. Commence alors un périple fantastique peuplé d’enfants malicieux, de personnages peu recommandables et d’êtres surnaturels.

Subissant quelques variations, l’histoire demeure forte et pleine d’enseignements pour les plus jeunes. L’on s’attache au petit Pinocchio grâce à son bon fond, malgré toutes ses bêtises. Le rôle de la fée bleue est déterminant.

Graphiquement, le titre est très travaillé avec ses personnages aux styles réalistes et détaillés et aux couleurs vives travaillées en application directe. L’édition est particulièrement soignée avec sa jolie couverture toute en nuances de bleu, rehaussée de décorations et lettrages dorés.

Informations pratiques :

Scénario : David CHAUVEL, Dessin et couleurs : Tim McBURNIE, Pinocchio, éditions Delcourt, Date de parution : 05/11/2014, Collection : JEUNESSE, 80 pages, 250 x 298 pages, Prix : 17,95€

Visuel : © 2014 éditions Delcourt

[Critique] « The Riot Club » : plongée élégante mais un peu fade dans l’enfer des cercles estudiantins britanniques
[Best of 2014] Les 20 albums de l’année
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture