BD
« Avant l’heure du tigre », un roman graphique sur la vie de Clara Malraux

« Avant l’heure du tigre », un roman graphique sur la vie de Clara Malraux

12 avril 2015 | PAR Yaël Hirsch

Deux deux parties prenantes de la série Destins qui suivait les aventures de la journaliste Ellen Baker en 25 tomes, Virginie Greiner et Daphné Collignon se retrouvent autour de la figure élégante et lumineuse de Clara Malraux. Avant l’heure du tigre dépeint la folle jeunesse de celle par qui Malraux est devenu Malraux… En librairies depuis le 1er avril 2015 chez Glénat.
[rating=3]

501 HEURE DU TIGRE T1[BD].inddFemme de lettres, traductrice, voyageuse, mécène de par sa fortune familiale, Clara Goldschmidt est une jeune femme brillante et moderne des années 1920. Lorsqu’elle croise le chemin de André Malraux, bien qu’il soit plus jeune qu’elle, elle tombe amoureuse et l’épouse. C’est elle qui lui fait découvrir les collections du Musée Guimet et qui est donc à l’origine de premier voyage fou à Angkor. Une épopée où André l’explorateur est souvent très macho et où Clara l’exploratrice est l’ingénieuse âme qui le sort de bien des mauvais pas…

Tandis que les yeux gris de Clara mangent littéralement les pages de ce roman graphique très réussi, cette adaptation libre du troisième volet des mémoires de la grande dame, Nos Vingt Ans (1922-1924), est une réussite. L’exercice en féminisme sait quant à lui rester sur sa faim, avec une position d’ombre plus ou moins assumé pour l’intellectuelle qui a choisi de « porter » son mari vers les cieux de la renommée, quitte à s’effacer et à jouer avec tous les clichés de la féminité la plus décérébrée. La culture est une affaire d’hommes, disent-ils.

Virginie Greiner et Daphné Collignon, Avant l’heure du Tigre, La voix Malraux, Glénat, 20×26.5 cm, 168 p., 22 euros. Sortie le 1ier avril 2015.
visuel : couverture du livre.

« La cuisine italienne de mère en fille »: la transmission gourmande des traditions
« Journal de bord d’une élue en pays FN » par Lilian Alemagna et Elsa Di Meo, une occasion manquée
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture