Essais
« Journal de bord d’une élue en pays FN » par Lilian Alemagna et Elsa Di Meo, une occasion manquée

« Journal de bord d’une élue en pays FN » par Lilian Alemagna et Elsa Di Meo, une occasion manquée

13 avril 2015 | PAR JB Geissler

Jeune élue locale et tête de liste PS aux élections municipales 2014 à Fréjus, Elsa di Meo a voulu, avec l’aide de Lilian Alemagna (journaliste de Libération), partager ses expériences et réflexions sur une ville qui bascule vers le FN. L’objectif est louable, la réalisation moins.

[rating=2]
journal de bord fnEn filigrane, ce journal de bord dresse le portrait d’un FN local cynique, violent, plus proche de ses intérêts médiatiques que de ceux de ses administrés, toujours fidèle à ses vieilles lunes d’extrême droite et pas moins affairiste que ses prédécesseurs. Entre batailles d’égo, guerres d’appareils et atermoiements, ses opposants lui ont pavé la voie à Fréjus.

Le constat est édifiant, mais le livre déçoit
D’abord à cause d’une forme hésitante, où plusieurs genres se côtoient sans tirer parti des forces de chacun. A force d’hésiter entre le journal de bord, le pamphlet et l’enquête, le livre perd un peu le lecteur dans un découpage thématique peu convaincant et des allers-retours déroutants entre le pré et le post-campagne municipale 2014.

Sur le contenu, ensuite, où le caractère percutant du propos s’amenuise à l’occasion de l’évocation de quelques grands principes creux et d’anecdotes de campagne d’un intérêt discutable. La sincérité d’Elsa di Meo, blessée et révoltée de voir sa ville aux mains du FN, perd aussi de sa puissance de conviction, diluée par quelques mesquineries politiciennes et des passages de mise en scène de sa propre action.

Comme le confirme le dernier chapitre, ce livre est adressé en priorité aux responsables du PS, régionaux et nationaux, qui ont abandonné Fréjus en rase campagne. Çà et là on aura trouvé dans le livre des piques et des remises en questions du parti, destinées à secouer les caciques et à préparer l’action d’Elsa di Meo au sein du PS contre le FN.

Pourquoi pas…On regrettera tout de même que le potentiel d’une vraie chronique politique sur le quotidien d’une ville du Sud ayant basculé vers le FN n’ait pas été vraiment exploité. Dommage.

Lilian Alemagna et Elsa Di Meo, Journal de bord d’une élue en pays FN, Stock, Mars 2015, 160 pages, 12,50€

visuel : couverture du livre

« Avant l’heure du tigre », un roman graphique sur la vie de Clara Malraux
« Les Maîtres de la sculpture de Côte d’Ivoire » au quai Branly
JB Geissler
Marseillais d'origine, Milanais de résidence et Parisien de passage, JB est actuellement doctorant en politiques urbaines. Gros lecteur depuis toujours, il dévore sans a priori les romans, essais et polars sur lesquels il tombe.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture