Cinema

Sundance à la recherche d’une pépite du cinéma

29 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

Le Festival américain du cinéma indépendant est connu pour dégotter des grands noms de la toile. 112 films sont présentés cette année du 21 au 31 janvier, en Utah.

sundance_film_festivalLe festival Utah/US Film Festival a été créé en 1978 et proposait quelques films indépendants de la machine hollywoodienne. L’acteur Robert Redford a pris la direction du festival, qui a gagné à ce moment en ampleur et en renommée. L’association à but non lucratif Sundance Institute se charge depuis 1985 de l’organisation de Utah/US Film Festival. Le Festival a changé de nom en 1991 et devient le Sundance Festival.
Sundance a permis de découvrir quelques très grands noms du cinéma, comme Jim Jarmusch ou Quentin Tarantino.

L’édition 2010 s’annonce prometteuse, avec notamment la première réalisation de Mark Ruffalo, Sympathy for Delicious. Les stars sont au rendez-vous avec Natalie Portman, Orlando Bloom, Michelle Williams…
Dans les films présentés, on retient The Dry land, le premier long métrage de Ryan Piers Williams, qui traite d’un sujet chargé de sens pour les Américains : le retour d’Irak. Un jeune soldat ne parvient pas à retrouver une vie normale à son retour de Bagdad, la blessure est vive pour ce pays qui a perdu 4000 hommes. Le film de Ryan Piers Williams est cependant d’une grande pudeur et échappe avec brio au pathos.

Dans un registre plus fantastique, Splice, de Vincenzo Natali. Deux scientifiques (Sarah Polley et Adrian Brody) créent un monstre hybride, issu de leurs expériences ADN. Une parthénogénèse qui ne peut que tourner à l’enfer.

Get Low enfin d’Aaron Schneider, qui tire sur la corde de l’ironie et de l’humour, met en scène un homme qui assiste vivant à son propre enterrement.

Une belle brochette de films indépendants se profile donc à Sundance, qui récompense également des documentaires et des courts-métrages.

Berlin is calling, ce soir au Neo
J-Lo joue l’actrice de série dans How I Met Your Mother
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *