Séries
Golden Globes 2021: la double révolution

Golden Globes 2021: la double révolution

04 février 2021 | PAR Lise Ripoche

Cette année, les Golden Globes pourraient bien bouleverser l’ancien ordre établi. Les nominations semblent marquer la consécration des plateformes de streaming en ligne face aux illustres studios hollywoodiens, ainsi qu’elles font valoir le travail de réalisatrices dans un monde habituellement dominé par le cinéma au masculin

 

La fin de l’hégémonie Hollywoodienne

Dans un contexte où les salles de cinéma demeurent fermées et que, partant, les boites de productions n’ont eu de cesse de devoir décaler la sortie de leurs films, ce sont les plateformes de streaming en lignes qui bénéficient le plus de cet arrêt-sur image des voies de diffusions traditionnelles. Pour preuve, le géant Netflix enregistre pas moins de 22 sélections, largement porté par le succès de Mank, de David Fincher qui revient sur la genèse de Citizen Kane, ainsi que de l’oeuvre politique Les sept de Chicago d’Aaron Sorkin. Amazon, Apple et Hulu sortent également leur épingle du jeu, avec des productions telles que One night in Miami ou The Sound of Metal. La contrepartie de ce succès des plateformes en ligne est bien évidemment la modestie des distinctions récoltées par les studios traditionnels tels que Focus, Searchlight et Sony. Avec cinq nominations chacun, pour les films The Father, Nomadland et Promising Young Woman, les maîtres habituels de Golden Globe risquent de se voir détrôner face à cette nouvelle concurrence. 

 

La réalisation féminine

Si les femmes réalisatrices sont de plus en plus présentes et médiatisées, il est tout à fait inédit que soit nommé une majorité de femmes pour la catégorie meilleure réalisation. Rares étaient celles ayant pu accéder à cette nomination, si rares qu’elles se comptent sur les doigts d’une main: Barbara Streisand, Jane Campion, Sofia Coppola, Ava DuVernay et Kathryn Bigelow. Aussi, les trois réalisatrices nommées pour cette édition 2021 incarnent à elles seules cette révolution qui valorise à juste titre la création au féminin. Chloe Zhao, pour Nomadland, Regina King pour One Night in Miami et Emerald Fennell pour Promising Young Woman, concourront pour ce titre face à David Fincher (Mank) et Aaron Sorkin (Les sept de Chicago).

 

Une sélection contrastée

La surprise de ces nominations se renforce si l’on tient compte de la relative fermeture d’esprit du jury composé de 90 journalistes, habituellement plutôt frileux lorsqu’il s’agit de distinguer ou de récompenser des productions en marges de sentiers battus. Il semblerait que 2021 aura eu raison de leurs a priori, rebattant ainsi les cartes d’un jeu aux règles jusqu’alors (trop) bien établies. Mais une telle révolution ne se passe pas sans conséquences. Par exemple, alors que le comédien français Tahar Rahim (Désigné coupable) se voit, d’une heureuse surprise, distingué dans la catégorie de l’interprétation, des actrices habituées des récompenses, telle que Meryl Strip et Nicole Kidman (The Prom) ont été tout simplement ignorée des sélections. On retiendra dès lors quelques brillantes absences; comme le favori de la critique Da 5 Blood de Spike Lee, le controversé Tenet de Christopher Nolan (uniquement sélectionné pour sa bande-originale). Du côté des séries, même étonnement… voire aberration pour certains; la série Emily in Paris, remâchant clichés éculés sur une vie parisienne irréaliste,  s’y voit deux fois nominée, dont dans la catégorie « meilleure série comique ». De quoi susciter l’incompréhension sur les réseaux, alors qu’une série telle que I May Destroy You, abordant de manière subtile mais sans détour la question du viol, diffusée sur HBO et OCS, n’a reçu aucune nomination. 

 

 

Golden Globes 2021 : les séries en compétition

Meilleure série dramatique

  • The Crown
  • Lovecraft Country
  • The Mandalorian
  • Ozark
  • Ratched

Meilleure actrice dans une série dramatique

  • Olivia Colman (The Crown)
  • Jodie Comer (Killing Eve)
  • Emma Corrin (The Crown)
  • Laura Linney (Ozark)
  • Sarah Paulson (Ratched)

Meilleur acteur dans une série dramatique

  • Jason Bateman (Ozark)
  • Josh O’Connor (The Crown)
  • Bob Odenkirk (Better Call Saul)
  • Al Pacino (Hunters)
  • Matthew Rhys (Perry Mason)

Meilleure série comique ou musicale

  • Emily in Paris
  • The Flight Attendant
  • The Great
  • Schitt’s Creek
  • Ted Lasso

Meilleure actrice dans une série comique ou musicale

  • Lily Collins (Emily in Paris)
  • Kaley Cuoco (The Flight Attendant)
  • Elle Fanning (The Great)
  • Jane Levy (Zoey’s Extraordinary Playlist)
  • Catherine O’Hara (Schitt’s Creek)

Meilleur acteur dans une série comique ou musicale

  • Don Cheadle (Black Monday)
  • Nicholas Hoult (The Great)
  • Eugene Levy (Schitt’s Creek)
  • Jason Sudeikis (Ted Lasso)
  • Ramy Youssef (Ram)

Meilleure mini-série ou meilleur téléfilm

  • Normal People
  • Le jeu de la dame
  • Small Axe
  • The Undoing
  • Unorthodox

Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm

  • Cate Blanchett (Mrs. America)
  • Daisy Edgar-Jones (Normal People)
  • Shira Haas (Unorthodox)
  • Nicole Kidman (The Undoing)
  • Anya Taylor-Joy (Le jeu de la dame)

Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm

  • Bryan Cranston (Your Honor)
  • Jeff Daniels (The Comey Rule)
  • Hugh Grant (The Undoing)
  • Ethan Hawke (The Good Lord Bird)
  • Mark Ruffalo (I Know This Much Is True)

Meilleure actrice dans un second rôle dans une série ou un téléfilm

  • Gillian Anderson (The Crown)
  • Helena Bonham Carter (The Crown)
  • Julia Garner (Ozark)
  • Annie Murphy (Schitt’s Creek)
  • Cynthia Nixon (Ratched)

Meilleur acteur dans un second rôle dans une série ou un téléfilm

  • John Boyega (Small Axe)
  • Brendan Gleeson (The Comey Rule)
  • Dan Levy (Schitt’s Creek)
  • Jim Parsons (Hollywood)
  • Donald Sutherland (The Undoing)

Golden Globes 2021 : les films en compétition

Meilleur film dramatique

  • The Father
  • Mank
  • Nomadland
  • Promising Young Woman
  • Les Sept de Chicago

Meilleur actrice dans un film dramatique

  • Viola Davis (Le Blues de Ma Rainey)
  • Andra Day (Billie Holliday, une affaire d’état)
  • Vanessa Kirby (Pieces of a Woman)
  • Frances McDormand (Nomadland)
  • Carey Mulligan (Promising Young Woman)

Meilleur acteur dans un film dramatique

  • Riz Ahmed (Sound of Metal)
  • Chadwick Boseman (Le Blues de Ma Rainey)
  • Anthony Hopkins (The Father)
  • Gary Oldman (Mank)
  • Tahar Rahim (Désigné coupable)

Meilleur film comique ou musical

  • Borat 2
  • Hamilton
  • Palm Springs
  • Music
  • The Prom

Meilleure actrice dans un film comique ou musical

  • Maria Bakalova (Borat 2)
  • Kate Hudson (Music)
  • Michelle Pfeiffer (French Exit)
  • Rosamund Pike (I Care a Lot)
  • Anya Taylor-Joy (Emma)

Meilleur acteur dans un film comique ou musical

  • Sacha Baron Cohen (Borat )
  • James Corden (The Prom)
  • Lin-Manuel Miranda (Hamilton)
  • Dev Patel (The Personal History of David Copperfield)
  • Andy Samberg (Palm Springs)

Meilleur film d’animation

  • Les Croods 2 : Une nouvelle ère (Universal Pictures) 
  • En avant (Walt Disney Pictures) 
  • Voyage vers la lune (Netflix) 
  • Soul (Walt Disney Pictures) 
  • Le peuple loup (Cartoon Saloon) 

Meilleur film en langue étrangère

  • Drunk
  • La Llorona
  • The Life Ahead 
  • Minari
  • Deux

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Glenn Close (Hillbilly Elegy)
  • Olivia Colman (The Father)
  • Jodie Foster (Désigné coupable)
  • Amanda Seyfried (Mank)
  • Helena Zengel (News of the World)

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Sacha Baron Cohen (Les Sept de Chicago)
  • Daniel Kaluuya (Judas and the Black Messiah)
  • Jared Leto (The Little Things)
  • Bill Murray (On the Rocks)
  • Leslie Odom, Jr. (One Night in Miami)

Meilleur réalisateur

  • Emerald Fennell, Promising Young Woman
  • David Fincher, Mank
  • Regina King, One Night in Miami
  • Aaron Sorkin, Les Sept de Chicago
  • Chloé Zhao, Nomadland

Meilleur scénario pour un film

  • Promising Young Woman
  • Mank
  • Les Sept de Chicago
  • The Father
  • Nomadland

Meilleure bande originale

  • The Midnight Sky – Alexandre Desplat
  • Tenet – Ludwig Göransson
  • News of the World – James Newton Howard
  • Mank – Trent Reznor, Atticus Ross
  • Soul – Trent Reznor, Atticus Ross, Jon Batiste

Meilleure chanson originale

  • Fight for You tiré de « Judas and the Black Messiah »– H.E.R., Dernst Emile II, Tiara Thomas
  • Hear My Voice tiré de « Les Sept de Chicago » – Daniel Pemberton, Celeste
  • Io Si (Seen) tiré de »The Life Ahead » – Diane Warren, Laura Pausini, Niccolò Agliardi
  • Speak Now tiré de « One Night in Miami » – Leslie Odom Jr, Sam Ashworth
  • Tigress & Tweed tiré de « Billie Holliday, une affaire d’état »

 

 

crédit visuel: affiche du film Mank de David Fincher

Les vernissages de la semaine du 4 février
Laurent Naouri, magistral Don Pasquale à l’Opéra de Tours
Lise Ripoche

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture