Séries

Game of Thrones, saison 8, épisode 1 : Retrouvailles à Winterfell

Game of Thrones, saison 8, épisode 1 : Retrouvailles à Winterfell

16 avril 2019 | PAR Magali Sautreuil

Nombreuses sont les personnes qui attendaient la saison finale de Game of Thrones. La série étant désormais totalement dissociée des livres de George R.R. Martin, la pression qui repose sur les scénaristes et réalisateurs est extrêmement importante. Cependant, le premier épisode de la saison 8 semble assez prometteur et s’avère une excellente introduction au dénouement ultime de la série !  

Certains pourraient être déçus par la faible durée de ce premier épisode, qui est l’un des plus courts de la saison. Mais n’ayez crainte, il est suffisamment long pour faire le point sur la situation de chaque personnage au début de la saison 8 et ne pas lasser le spectateur.

Pour cette ultime saison, le générique de début, qui a accompagné tous les épisodes précédents, a été renouvelé. Il marque l’importance qu’ont désormais le trône de fer et Winterfell.

Winterfell, la forteresse des Nordiens, est en effet devenue le refuge et le point de ralliement de toutes les forces pouvant combattre les Marcheurs Blancs. Elle donne d’ailleurs son nom à ce premier épisode.

Si ce dernier est riche en retrouvailles, l’accueil dans le Nord demeure extrêmement froid. Certaines n’ont ainsi pas l’intensité que l’on aurait pu espérer. Ce contraste entre les Nordiens et les autres est particulièrement visible pendant le conseil des bannerets. Réunis dans la grande salle de Winterfell, ces derniers, guidés par Lyanna Mormont, font bien comprendre à Jon Snow qu’en quittant le Nord, il les a trahis. Une conception des choses totalement étrangère à l’héritier des Stark et des Targaryen, qui n’a que faire du titre de roi du Nord et qui cherche avant tout à protéger les Sept Couronnes des Marcheurs blancs. Mais également un avertissement à ne pas prendre à la légère puisque ce sont les bannerets qui font et défont les seigneurs du Nord… une mise en garde reprise par les deux sœurs Stark… Cette différence de mentalité trahit les véritables origines de Jon Snow qui, comme Théon Greyjoy, est coincé entre deux familles.

Théon, qui a enfin pu passer outre son passé traumatisant avec Ramsay Bolton, tout en conservant une certaine humilité et humanité, brûle d’aider les Nordiens, tout en appréhendant de laisser sa sœur Yara affronter leur oncle Euron.

L’évolution de Théon est aussi saisissante que celle de Jaime Lannister. Très affecté par ses actes passés, le frère jumeau de Cersei est méconnaissable, tant psychologiquement que physiquement.

Tout le contraire de sa sœur, qui continuer de comploter à Port-Réal et de renforcer sa position avec la flotte de 5000 hommes louée par la Compagnie dorée, mais sans les éléphants qu’elle avait commandés. Cersei ne compte aucunement rallier le Nord et préfère utiliser les Nordiens comme bouclier humain contre les Marcheurs blancs. On ne sait jamais ce que pense vraiment cette grande manipulatrice, ni même si sa grossesse est réelle, tant elle est peu consciente de son soi-disant état.

Si Cersei semble confiante dans l’avenir, le roi de la Nuit aussi. Depuis qu’il a franchi le Mur, il ne se contente plus de ranimer les morts… il s’amuse désormais à les transformer en glyphe pour laisser des messages à ses ennemis, ce qui ne présage rien de bon… tout comme les dragons de Daenerys qui ne mangent pas à leur faim…

Game of Thrones, saison 8, épisode 1 : Winterfell, d’après le scénario de Dave Hill, réalisé par David Nutter. Durée : 50 minutes. Disponible sur OCS. 

Ciro Guerra, président du jury de la Semaine de la Critique
Notre-Dame, bien aimée
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *